left arrowAccueil blog

Bus : léger recul du nombre de passagers transportés et des lignes opérées fin 2016

Bus

L’ARAFER, l’autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, vient de publier son rapport sur le 4ème trimestre du marché de l’autocar en France. Le bus séduit-il toujours autant ? Les compagnies ont-elles proposé de nouvelles lignes sur le dernier trimestre 2016 ? On fait le point.

 

Plus d’1,5 million de voyageurs transportés

Durant le dernier trimestre de 2016, les compagnies de bus ont transporté 1,56 million de passagers, une forte augmentation par rapport au même trimestre de l’année précédente qui avait vu passer 640 000 passagers dans les bus. Cependant, si l’on compare au 3eme trimestre 2016, l’autocar a moins séduit sur la fin de l’année avec une baisse de 22% du nombre de passagers transportés. Il s’agit de la première baisse d’un trimestre à l’autre depuis la libéralisation du secteur en août 2015.

Au total, en 2016, ce sont 6,2 millions de personnes qui ont pris place dans un bus pour effectuer un déplacement en France.

Recherchez un billet de bus pour voyager en France

 

Une offre qui s’adapte à la saisonnalité

Au 31 décembre 2016, les principales compagnies de bus (OUIBUS, FlixBus, isilines/Eurolines) permettaient de rejoindre 180 villes françaises dans 75 départements en France via 257 points d’arrêts. Il s’agit d’une baisse de 3% par rapport au trimestre précédent qui s’explique par la fermeture de lignes dans le cadre du réajustement de l’offre des compagnies mais aussi par la saisonnalité : suspension des lignes estivales vers les côtes et réouverture de lignes à destination des stations de ski.

Ainsi, au troisième trimestre 127 liaisons ont été supprimées et 98 ont été lancées pour un total de 985 liaisons distinctes proposées entre les villes françaises au 31 décembre 2016.

Villes desservies par les compagnies de bus longue distance – Crédit : ARAFER

Au quatrième trimestre 2016, sur les 985 liaisons opérées, 665 l’étaient par FlixBus (68% de l’offre), 445 par Eurolines/isilines (45%) et 282 par OUIBUS (29% de l’offre).

Trouvez un billet de bus

 

Les lignes de moins de 100 km encore limitées

Entre le troisième trimestre et le quatrième trimestre 2016, seulement 14 nouvelles liaisons de moins de 100 km ont été commercialisées. Au total, ce sont 56 liaisons sur les 169 liaisons commercialisables qui sont effectives au 31 décembre 2016.

Ces lignes représentent de nouveau un faible volume de passagers : 7 500 passagers sur la fin de l’année 2016 soit 2% des passagers transportés sur les lignes intégrant ces liaisons. Parmi les liaisons de moins de 100 km, seulement 11% ne disposent pas d’une autre alternative de transport (train SNCF ou car conventionné).

 

Une hausse des tarifs

L’ARAFER a constaté que les compagnies de bus ont continue à augmenter les tarifs des billets au quatrième trimestre 2016. Celui-ci s’élève désormais à 4,7€ HT pour 100 km contre 3,2€ HT pour la même distance un an plus tôt. La recette moyenne par passager s’élève à 15,6€ HT pour un trajet moyen de 329 km (hors correspondance éventuelle). Cette hausse tarifaire permet en partie de compenser la baisse de fréquentation constatée au quatrième trimestre. Sur les 3 derniers mois de 2016, le chiffre d’affaires des compagnies de bus s’élevait à 24,3 millions d’euros (92,4 millions depuis la libéralisation).

Source : ARAFER – Crédit Photo : DR

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'ai rejoint KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2168 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *