left arrowAccueil blog

TGV : hausse du prix moyen vers la Bretagne et le Sud-Ouest dès juillet

Avec l’arrivée des nouvelles lignes à grande vitesse pour circuler plus rapidement vers la Bretagne et l’Atlantique depuis Paris, SNCF avait annoncé une évolution nécessaire des prix à partir du 2 juillet. Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF, a précisé avoir « réussi à limiter l’augmentation moyenne du prix à 10 euros entre Paris et Bordeaux et à 6 euros entre Paris et Rennes » tout en insistant sur le fait que « l’évolution des prix sera toujours inférieure au gain de temps ». On fait le point sur les augmentations qui concerneront essentiellement les billets loisirs.

 

De 2 à 11€ en plus sur le prix moyen

Dès le 2 juillet 2017, le prix moyen des billets augmentera de 4 à 6€ sur l’axe Paris-Bretagne et de 2 à 11€ sur le TGV L’Océane afin de rembourser les investissements pour la mise en place de ces nouvelles lignes. Voici ci-après les augmentations à prévoir et le gain de temps obtenu grâce à ces nouvelles lignes.

Paris – Bretagne

Trajet Gain de temps Augmentation du prix moyen
Paris – Rennes -39 min + 6€
Paris – Saint-Malo -46 min + 5€
Paris – Saint-Brieuc -45 min + 5€
Paris – Guingamp -41 min + 5€
Paris – Morlaix -47 min + 5€
Paris – Brest -48 min + 4€
Paris – Quimper -47 min + 4€
Paris – Lorient -49 min + 5€
Paris – Auray -48 min + 5€
Paris – Vannes -47 min + 5€

 

Paris – Sud-Ouest

Trajet Gain de temps Augmentation du prix moyen
Paris – Bordeaux -1h10 + 10€
Paris – Libourne -16 min + 2€
Paris – Arcachon -1h15 + 11€
Paris – Angoulême -33 min + 6€
Paris – La Rochelle -40 min + 3€
Paris – Pau -1h03 + 8€
Paris – Poitiers -10 min + 2€
Paris – Dax -1h01 + 9€
Paris – Agen -55 min + 9€
Paris – Bayonne -1h00 + 9€

 

Des billets à bas prix supplémentaires

Au cours de la présentation des tarifs, Gwendoline Cazenave, la directrice du TGV Atlantique a tenu à rappeler qu’il « y aura deux fois plus de billets Prem’s sur l’ensemble des destinations bretonnes. Nous allons doubler le volume de ces billets à 20€ ». Ce volume supplémentaire des petits prix à bord des TGV résulte notamment de la fin de l’offre iDTGV dont l’ensemble des tarifs à bas prix sont transférés sur les TGV classiques.

Ce désir d’accentuer le nombre de billets à bas prix à bord des TGV sera aussi présent sur l’axe Paris-Bordeaux comme l’avait spécifié Rachel Picard : « notre volonté est de faire voyager le plus grand nombre, avec plus de places disponibles et des prix maîtrisés ». Pour y arriver, en plus de la proposition de billets Prem’s supplémentaires, SNCF s’est engagé à disposer de tarifs de dernière minute à moins de 50€ sur les trains les moins demandés de la journée. Cela passera également avec l’arrivée de OUIGO, l’offre low-cost SNCF, dans de nouvelles gares comme Bordeaux.

Sources : Ouest-France, France Bleu, La Tribune – Crédit Photo : Emmanuel Grimault

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'ai rejoint KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2112 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *