left arrowAccueil blog

Intempéries avant Noël : ce que la SNCF a prévu

Train sous la neige

La SNCF déploie son plan grand froid pour les vacances de Noël

Afin de ne pas reproduire l’épisode de 2010 où un train avait mis 26 heures pour faire le trajet Strasbourg – Port Bou (Espagne), la SNCF a décidé de mettre en place son plan grand froid pour éviter les problèmes pendant les vacances de Noël.

 

Protéger les infrastructures et le matériel

Pour ne pas rencontrer de problèmes de circulation pendant les vacances de Noël, la SNCF a décidé d’être particulièrement vigilante sur le matériel employé et les infrastructures. Ainsi, la compagnie ferroviaire va déployer 69 chasse-neige pour déblayer les voies et fera attention à ce que la glace ne s’accumule pas autour des caténaires. En effet, les caténaires sont les câbles alimentant les trains en électricité et un problème sur l’un deux pourrait entraîner la paralysie du trafic.

 

Informer les voyageurs et garantir leur sécurité

La SNCF a décidé comme l’année dernière de mettre l’accent sur l’information aux voyageurs. Ainsi, si des chutes de neige sont prévisibles 36 heures à l’avance, la SNCF transmettra des informations sur le trafic « au plus tard 24 heures avant le début de la perturbation« . Ces informations seront transmises via des affichages et des annonces en gare. Elles seront aussi disponibles sur le site www.sncf.com

Un dispositif d’information en temps réel est aussi déployé sur les smartphones, sur SNCF la Radio et sur le site de la SNCF.

Autre soucis de la SNCF, garantir la sécurité des passagers en gare. Ainsi, des dispositifs de déneigement des quais seront mis en place afin de réduire le risque de chute.

La sécurité des passagers passera également par la réduction de la vitesse des trains afin d’éviter la projection de morceaux de glace. Ainsi, les TGV circuleront à 230 km/h (voire 170 km/h) au lieu de 320 km/h. Les trains Intercités et TER verront quant à eux leur vitesse réduite à 120 km/h au lieu de 16km/h. Des retards sont donc à prévoir sur les trains qui auront une vitesse réduite.

Sources : Le Figaro, Libération – Crédit Photo : SNCF

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2407 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *