left arrowAccueil blog

Jean, 12 ans, grand gagnant du concours de piano dans les gares SNCF

Après 6 mois de compétition, le jury a désigné le vainqueur du concours de piano organisé dans les gares SNCF en partenariat avec Yamaha Music Europe.

 

2 enfants à la tête du classement

900 musiciens ont envoyé leurs vidéos durant ce concours. 43 d’entre eux, sélectionnés par 7 jurys territoriaux, ont été départagés par un jury national composé de Patrick Ropert (Directeur de SNCF Gares & Connexions), Bernard Weil (Vice-président de Yamaha Music Europe), André Manoukian (parrain de l’opération), Yves Henry (président du Nohant Festival Chopin), Hugues de Saint-Simon (directeur de la communication de la Philharmonie de Paris) et François Deletraz (journaliste au Figaro).

Le grand gagnant de ce premier concours de piano organisé dans les gares SNCF est Jean, 12 ans, pour son interprétation de Cantaloupe Island, un morceau de jazz d’Herbie Hancock en gare de Tours. Selon le jury, sa performance est incroyable pour un enfant de son âge « et d’une qualité émotionnelle hors du commun ». Grâce à sa prestation, Jean remporte un piano acoustique modèle b3 noir de la marque Yamaha.

La seconde place revient également à un jeune musicien, ici en l’occurrence à une jeune musicienne, Noà, 10 ans, qui a interprété Les Cyclopes, pièce pour clavecin en ré majeur de Jean-Philippe Rameau à Paris gare de Lyon. Grâce à sa seconde place, elle gagne un piano numérique type Clavinova de la marque Yamaha

La troisième place a été attribuée au duo composé de Clara et Julie, qui ont joué la Danse hongroise n°5 en fa dièse mineur de J. Brahms, non sans humour, à la gare de Bordeaux. Elles remportent un piano numérique compact de la marque Yamaha.

Un dernier prix a été décerné, le prix spécial du Jury, à Aymeric, 19 ans, pour son improvisation d’un morceau de blues en gare de Paris Gare du Nord. Il remporte une journée de répétition sur piano à queue de concert CFX Yamaha.

 

Une expérience plébiscitée

Patrick Ropert, Directeur de Gares & Connexions, indique dans un communiqué de SNCF que cette opération est un véritable succès : « Ces pianos, c’est un peu le symbole de la transformation de nos gares : nous les voulons conviviales, génératrices de rencontres et de surprises. Les gares appartiennent à tous, elles doivent être au cœur de la vie des gens. Les gares ne sont plus des lieux de passage, mais des lieux à vivre, à partager. Et la musique en est un magnifique vecteur ! »

Un avis visiblement partagé par les voyageurs qui sont déjà plus d’un million a avoir indiqué aimer les pianos en gares via les bornes interactives de SNCF. De nombreux artistes ont également pris par à l’expérience parmi lesquels Keziah Jones, Grand Corps Malade et Richard Bohringer, Olympe ou encore le groupe The Shoes.

Sources : Gares & Connexions, SNCF

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2795 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *