left arrowAccueil blog

Comment voyager de Lyon à Paris en train ?

TGV-Paris-Lyon

Vous êtes nostalgique de la vie parisienne ? Les terrasses de cafés, les nombreux musées ou encore la vie de la nuit vous manquent ? On peut vous comprendre, mais rassurez-vous, si vous habitez Lyon, rallier Paris n’est pas bien compliqué ! Surtout que l’axe TGV Paris-Lyon est le plus parcouru d’Europe ! De plus, à partir du 1er juin 2020, la SNCF, toujours pour le trajet Lyon-Paris va mettre en place de nouvelles dessertes, pour relier les gares principales, notamment grâce aux OUIGO, ce qui permettra de voyager à petits prix. Les deux villes ont beaucoup de similitudes, tant au niveau de l’architecture que de la qualité et du rythme de vie. Il est à noter cependant que le marché de l’immobilier est légèrement plus attractif à Lyon qu’à Paris, où la barre de 10 000€/M² a été franchie en 2019.

Les autres moyens de transports

La liaison Paris Lyon peut aussi s’effectuer en voiture. Vous pouvez compter environ 4h30 de trajet, qui seront vite rentabilisées si vous décider d’opter pour le covoiturage, qui est une solution très économique. Un vol de Lyon à Paris peut également être une alternative, mais qui pourra vous être beaucoup plus coûteuse. Le départ se fera à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, pour atterrir à Roissy-Charles-de-Gaulle. Le tarif est difficile à estimer, tant la fluctuation des prix est importante. Mais concernant la durée, elle est d’environ 1h5. Libre à vous de choisir la classe économique ou alors La Première de chez Air France. Vous pourrez alors profiter d’une expérience de vol exceptionnelle.

Les gares désaffectées de Paris

Si pour vous une gare n’est pas simplement qu’un lieu de passage mais véritablement un lieu de vie, nous vous proposons de découvrir quelques-une des gares désaffectées de la capitale. Il y en a environ une trentaine, et certaines ont été rénovées. Par exemple, la gare du Pont de Flandre s’est transformé en club de jazz. Le fameux Musée d’Orsay était à la base une ancienne gare qui portait le même nom, et qui avait brûlé en 1840. Dans une optique écologique, la gare Masséna est en travaux pour devenir un lieu tourné vers l’écologie, avec notamment la création d’un restaurant bio. Enfin, la célèbre Grande Halle de la Villette était à la base la gare Paris-Bestiaux, qui ferma ses portes 1977.

Crédit photo : Konrad Zielinski

A propos de l'auteur : Antoine de KelBillet

a écrit 22 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *