left arrowAccueil blog

Vers la fin de l’auto-train SNCF ?

Le service auto-train de la SNCF qui existe depuis 1957 pourrait être amené à disparaître selon le syndicat Sud-Rail. Une information démentie par Georges Maltesse, directeur du service auto-train SNCF.

 

Qu’est-ce que l’auto-train SNCF ?

Ce service SNCF, peu connu des français, permet de confier sa voiture, sa moto, son scooter, son quad à la gare auto-train de sa ville de départ et de récupérer le véhicule à la gare auto-train d’arrivée.

Votre véhicule est alors acheminé par train à destination pendant que vous empruntez pour votre propre déplacement le moyen de transport que vous souhaitez. Vous pouvez d’ailleurs retrouver les offres de transport disponible pour un trajet donné sur notre moteur multi-transport.

 

De moins en moins de trains

Depuis quelques années, le nombre de destinations desservies diminue. Aujourd’hui, il n’y a plus que 12 destinations accessibles via l’auto-train SNCF:

  • Avignon
  • Biarritz
  • Bordeaux
  • Briançon
  • Brive-la-Gaillarde
  • Fréjus-St-Raphaël
  • Lyon
  • Marseille
  • Narbonne
  • Nice
  • Paris
  • Toulouse
 

Carte des destinations auto-train

De plus, la fréquence des trains est réduite. Alors qu’actuellement des trains partent quotidiennement, la fréquence des trains auto-train pourrait devenir hebdomadaire. De quoi inquiéter les syndicats mais aussi les habitués de ce service.

 

Des tarifs élevés

Le service auto-train attire également de moins en moins à cause de tarifs élevés. Le tarif de base est déjà de 99€ en basse saison en s’y prenant à l’avance. Cependant, à cela il faut ajouter le prix du transport des passagers. En haute saison, les prix s’envolent et atteignent notamment 380€ pour faire un Paris-Marseille (sans les billets passagers).

Prix à la hausse, fréquence et nombre de train en baisse, toutes ces raisons laissent penser aux syndicats que le service auto-train est amené à disparaître même si la SNCF affirme le contraire.

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2434 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. Nom (Obligatoire) dit :

    Il y a 10 ans on parlait de ferroroutage, solution d’avenir, etc. Certes, c’était plus destiné au camion qu’au particulier. Mais qu’en est-il maintenant ?? La SNCF, avec un modèle business bien minable aura ruinée tous ces beaux espoirs. Les trains sont hors de prix, le stationnement dans les grandes villes est impossible et s’assimile à du racket. Les voies de circulation de ces mêmes villes sont limitées pour empêcher les voitures de circuler. Et dans un même temps on pousse les gens à acheter des nouvelles voitures avec un taux de voiture par foyer déjà énorme. Où s’arrêtera la c*** humaine….

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *