left arrowAccueil blog

BlaBlaCar va élargir son offre de covoiturage avec plus de points de départ et d’arrêt

En parallèle de la présentation de son nouveau logo, BlaBlaCar, leader du covoiturage en France, a dévoilé qu’un nouveau moteur de recherche serait progressivement mis en place dans les prochains mois. L’objectif ? Proposer un meilleur maillage du territoire et atteindre des centaines de milliers de points de départ différents contre 38 000 actuellement lors des week-ends de forte activité. Mais aussi permettre de reconquérir une population qui s’est tournée vers le bus et OUIGO, le tgv low-cost de SNCF.

 

Développer le covoiturage autour des petites villes

Dans un communiqué, BlaBlaCar, par la voix de Nicolas Brusson son Directeur Général, indique : « Pour les millions de personnes qui ne vivent pas dans une grande ville, il est souvent compliqué et fastidieux de se déplacer sur de longues distances. Pourtant, des voitures avec des places disponibles passent chaque jour à proximité et pourraient leur apporter une solution de mobilité. Grâce à notre nouvel algorithme, nous allons être en mesure de créer un plus grand maillage du territoire et d’offrir une plus grande autonomie pour se déplacer. Notre vision est simple : partout où il y a une route, il pourra y avoir un BlaBlaCar. »

Avec ce nouveau moteur de recherche, les passagers indiqueront l’adresse exacte de départ et d’arrivée de leur voyage. Il leur sera alors proposé des conducteurs qui passent à proximité et ils pourront prendre contact avec eux afin de faire une réservation. Avec le nouvel algorithme associé à ce moteur de recherche, BlaBlaCar proposera automatiquement des points de rendez-vous sur la route des conducteurs alors que jusqu’à présent ce sont les conducteurs qui doivent le faire manuellement.

Pour montrer l’intérêt de cette évolution, BlaBlaCar nous donne l’exemple de la ville de Courtenay (4 400 habitants) qui ne dispose actuellement que d’une centaine de trajets par mois. Avec le nouvel algorithme, le nombre de trajets potentiels sera multiplié par 100. En attendant le déploiement de ce nouveau moteur, vous pouvez voir combien de trajets sont proposés à proximité de votre ville graàce à l’outil mis en place par BlaBlaCar ici : www.blablacar.com

Ce nouveau système doit donc permettre aux passagers de prendre un covoiturage au plus près de chez eux et favoriser le taux de remplissage des véhicules. Petit bémol : avec le système de point d’arrêt automatique, le chauffeur pourrait être amené à faire des détours (pas plus de 5 minutes selon BlaBlaCar) et donc rallonger les temps de parcours.

Le nouveau moteur de recherche de BlaBlaCar devrait être progressivement déployé jusqu’à l’été. En attendant cette évolution, vous pouvez retrouver les offres classiques de BlaBlaCar et des autres sites de coivoturage via notre moteur de recherche multi-transports.

Recherchez un covoiturage

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2406 articles sur le blog de KelBillet.

2 Commentaires

  1. Lesassier dit :

    Bonjour
    Je dois me rendre à Jonzac le 18/04/2018 ,pour ma cure .
    Es-ce qu’un automobiliste prend cette direction ?
    Cordialement .
    S.Lesassier

  2. FOUQUE dit :

    Bonjour,
    Voici un exemple parfait de la circulation en province :
    J’avais retenu un Ouigo Rennes-Paris dimanche 28 janvier, le seul de la journée.
    Il part à 9 h 52. Il faut se présenter 30 mn avant le départ, donc, disons, avant 9 h 30.
    Je venais de Lorient : aucun train de Lorient en direction de Rennes n’arrive à temps pour le Ouigo !
    Pas de blablacar non plus, toutes les propositions partaient vers 9 h. Celui de 8 h ne voulait pas partir plus tôt.
    très angoissée le vendredi, j’ai pu trouver un ami pour m’héberger la nuit de samedi à dimanche à Pontivy, pour me rapprocher. Pas plus de train à Pontivy, mais un blablacar à 6 h du matin de Pontivy à Rennes.
    Le seul blablacar possible de Lorient à Rennes avait publié son trajet le samedi après-midi, après ma décision d’aller à Pontivy, donc trop tard.
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *