left arrowAccueil blog

OUIGO : découvrez ce qui pourrait changer dans le train low-cost de SNCF

Lancés en 2013, les trains OUIGO ont peu à peu séduit les voyageurs à la recherche de billets à bas prix. En 2018, plus de sept millions de passagers auront pris place dans un train low-cost de SNCF. En 2020, ils pourraient être 30 millions à embarquer dans un OUIGO. Selon les informations du Parisien, la compagnie réfléchit à proposer de nouveaux services optionnels pour séduire de nouveaux voyageurs. On fait le point.

 

Des sièges individuels payants ?

Actuellement, au moment de la réservation, OUIGO propose aux voyageurs plusieurs options associées aux sièges. Ainsi, si vous souhaitez disposer d’une prise électrique vous devez vous acquitter d’un supplément de 2€. Pour les personnes souhaitant voyager au calme, la compagnie propose une option « Tranquille » facturée 5€.

A l’avenir, OUIGO pourrait instaurer une option supplémentaire pour les sièges individuels qui sont jugés plus confortables car ils permettent de disposer d’un espace plus important. Stéphane Rapebach, le patron de OUIGO, précise au Parisien : « On les facturerait 2 euros. Mais ce n’est qu’une piste, rien n’est décidé. »

Pour rappel, les voitures basses des trains OUIGO sont composées de rangées de 3 sièges d’un côté et d’un siège de l’autre côté. A l’heure actuelle, il n’est pas possible d’opter pour un siège individuel, le placement étant effectué par la compagnie.

Stéphane Rapebach indique également au Parisien qu’à aucun moment il ne sera « question de payer pour être assis côte à côte ».

 

Une offre de restauration à bord des trains ?

L’une des particularités des trains OUIGO est l’absence de voiture-bar. Cependant, selon Stéphane Rapebach, plusieurs agents auraient indiqué « que les passagers se plaignaient de ne pas pouvoir acheter une boisson ou un paquet de chips dans le train ». La compagnie réfléchirait donc à la possibilité d’offrir une offre de restauration à bord. Cependant, ici, pas question de proposer une voiture-bar ou des distributeurs automatiques qui sont trop chers à entretenir.

 

Choisir un horaire d’embarquement

Afin de fluidifier l’embarquement à bord des trains OUIGO et réduire l’attente des voyageurs, la compagnie étudie actuellement la possibilité de mettre en place des plages horaires d’embarquement. Si ce nouveau service est mis en place, les voyageurs devront choisir une tranche horaire de 15 minutes lors de laquelle ils pourront embarquer. Ainsi, pour un départ à 13h50, les voyageurs pourront choisir pour un embarquement entre 13h15 et 13h30, 13h25 et 13h40 et 13h35 et 13h50.

Les personnes qui souhaitent s’affranchir de ces plages horaires afin de pouvoir embarquer à tout moment, il faudra s’acquitter de 2€ par billet.

Un premier test a été effectué début novembre entre Paris et Bordeaux. Un second test sera mis en place en décembre entre Paris et le Sud-Est de la France. S’il est concluant, OUIGO pourrait mettre en place ce nouveau service courant 2019.

Source : Le Parisien – Crédit Photo : Skililipappa [CC BY-SA 4.0], from Wikimedia Commons

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2434 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *