left arrowAccueil blog

Tarifs SNCF : vers la fin des périodes normales et de pointe actuelles qui régissent les prix ?

L’association « 60 millions de consommateurs » vient de révéler que la SNCF faisait actuellement des expérimentations sur les tarifs SNCF de certains trains TGV et Intercités afin de s’affranchir du calendrier Voyageurs et de ses fameuses périodes normales ou de pointe.

 

Qu’est-ce que le Calendrier Voyageur ?

Le calendrier Voyageur vous permet de connaître les périodes de forte et de faible affluence dans les trains. En optant pour une période de faible affluence, vous bénéficiez de tarifs avantageux sur les trains TER et Intercités de jour sans réservation et de réductions supplémentaires si vous disposez d’une carte de réduction SNCF.

 

Optimiser le remplissage des trains

Depuis le 14 septembre, la compagnie ferroviaire peut choisir de basculer des trains initialement commercialisés en période normale en période de pointe. Florent Pommier, membre de 60 millions de consommateurs, précise que « la SNCF se lance dans cette expérience car elle dit ne pas remplir certains trains, dont ceux en période de pointe. Pour mieux les remplir, elle les passe en période normale au début, puis au fur et à mesure du remplissage du train, elle va les repasser en tarif de pointe. »

Un document interne de la compagnie précise que cette expérimentation va optimiser le chiffre d’affaires des trains fortement sollicités et que les personnes qui sont sensibles au prix se tourneront vers des trains moins demandés. Ainsi, ceux-ci se verront progressivement remplis alors que ce n’est pas le cas actuellement.

Avec cette mesure, plus vous anticiperez votre voyage, plus vous bénéficierez de tarifs avantageux puisque des trains qui étaient habituellement commercialisés dès l’ouverture des ventes à des prix de période de pointe le seront pendant cette expérimentation à des prix de période normale. Ce que concède Florent Pommier tout en indiquant que les personnes qui s’y prennent à la dernière minute pour réserver leur billet de train payeront plus cher.

Pour le moment, seuls des trains roulant le week-end ou pendant les vacances scolaires sont concernés par cette expérience toujours selon l’association.

Sources : 60 millions de consommateurs, France Info

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2499 articles sur le blog de KelBillet.

3 Commentaires

  1. Bounouar Catherine dit :

    Super de vous être preseté de cette facon. Nous avons besoin de votre éclairage . Cathie

  2. d dit :

    on écrit « paieront » et pas « payeront » ! ‘– !

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *