left arrowAccueil blog

Grèves SNCF et aériennes : quelles sont vos alternatives pour le début de l’été ?

Les départs en vacances seront-ils perturbés par des grèves dans l’aérien et à la SNCF ? Une possibilité qui n’est pas à écarter alors que plusieurs appels à la grève ont été faits en ce sens ces derniers jours. On fait le point.

 

Un début d’été difficile pour les voyageurs ?

Si vous avez prévu de voyager au début du mois de juillet, vous pourriez être impacté par des mouvements de grève à la SNCF (le 1er juillet 2021 et les 3 et 4 juillet 2021) et dans les Aéroports de Paris (du 1er au 5 juillet 2021).

SNCF / OUIGO

A l’heure où nous écrivons ces lignes, un seul syndicat de cheminots, le plus important chez le personnel SNCF, a appelé à faire grève le 1er juillet prochain. En septembre 2020, lors de la précédente grève impliquant ce même syndicat, les perturbations furent limitées pour les TGV, OUIGO et trains INTERCITES. Le trafic TER était, quant à lui, impacté plus ou moins fortement selon les régions.

Cependant, les perturbations pourraient être beaucoup plus importantes cette fois-ci, la précédente grève étant intervenue alors que la France était encore touchée fortement par la pandémie de COVID-19. A titre d’information, fin 2019, lors d’une grève massivement suivie par les cheminots, le trafic ferroviaire avait été particulièrement impacté avec 15% à 50% des TGV en circulation et de 5% à 25% des trains INTERCITES.

Les 3 et 4 juillet 2021, le mouvement de grève concernera uniquement les trains OUIGO. Trois syndicats ont appelé à débrayer pour ce premier grand week-end de départ en vacances. Habituellement, les perturbations sur les trains OUIGO interviennent lors de grève touchant l’ensemble de la SNCF. Fin 2019, lors de la grève massivement suivie par le personnel SNCF, entre 15 à 30% des trains OUIGO circulaient.

Aéroports de Paris

Du côté des Aéroports de Paris (Paris Orly et Paris Charles de Gaulle), tous les syndicats ont appelé à une grève du 1er au 5 juillet 2021. Au micro d’Europe 1, Augustin de Romanet, président du groupe Aéroport de Paris a déclaré que toutes les mesures nécessaires seront prises afin de « permettre à l’intégralité du trafic aérien de s’écouler, malgré ces mouvements de grève qui pourraient survenir. »

Si les risques devraient donc être limités concernant le trafic aérien, des difficultés d’accès aux terminaux pourraient être constatées comme ce fut le cas pour la grève du 18 au 20 juin 2021. Il est donc conseillé aux voyageurs d’anticiper leur arrivée aux aéroports de Paris Orly et Paris Charles de Gaulle.

 

Quand les conditions de circulation seront-elles connues ?

SNCF / OUIGO

Habituellement, les conditions de circulation sur le réseau SNCF sont indiquées la veille du mouvement aux alentours de 17 heures. Il est possible de se renseigner sur le trafic attendu en utilisant les sites suivants :

* Auvergne-Rhônes-Alpes
* Bourgogne Franche-Comté
* Bretagne
* Centre – Val de Loire
* Grand Est
* Hauts-de-France
* Normandie
* Nouvelle-Aquitaine
* Occitanie
* Pays de la Loire
* Provence-Alpes-Côte d’Azur

Il est également possible de se renseigner par téléphone en contactant les numéros suivants :

  • 0 805 90 36 35 pour les trains grandes lignes
  • 0 805 70 08 05 pour le Transilien

Aéroports de Paris

Il est possible de vous tenir informé sur le site https://www.parisaeroport.fr/ mais aussi sur le compte twitter Paris Aéroport.

Pensez aussi à consulter le site de la compagnie que vous devez emprunter pour voir si ce mouvement de grève aura des impacts sur votre vol.

 

Recherchez un mode de transport alternatif

Si votre voyage en train ou en avion venait à être supprimé suite à ces mouvements de grève, vous pouvez vous tourner vers le bus ou le covoiturage comme modes de transport alternatifs.

Tous deux disposent de réseaux très étendus et desservent à bas prix, même en dernière minute, de nombreux trajets opérés par le train ou l’avion (court et moyen courrier). Cependant, il faut garder à l’esprit qu’un temps de trajet plus important sera nécessaire pour rejoindre votre destination avec le bus ou le covoiturage. L’occasion de tester le slow tourisme ?

Si vous optez pour le bus, vous pourrez également profiter de nombreux services à bord : wifi, sièges grand confort inclinables, climatisation, chauffage et prises électriques. Le covoiturage est quant à lui souvent plébiscité pour son côté convivial.

En attendant de savoir les impacts de ces mouvements de grève, vous pouvez d’ores et déjà faire des recherches en utilisant notre moteur de recherche multi-transports et anticiper les solutions qui s’offrent à vous en cas d’annulation de votre train ou vol.
 
Trouvez un mode de transport alternatif

Sources : Europe 1, CGT Cheminots, Air Journal, LCO, BFM TV, Ouest-France, Le Figaro – Crédit Photo : JACLOU-DL via Pixabay

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2812 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *