left arrowAccueil blog

SNCF : plus de billets à petits prix mais une hausse des frais d’échange pour les autres billets

Selon les informations du journal Les Echos, SNCF devrait proposer plus de billets à bas prix en 2016 mais la compagnie ferroviaire devrait revoir les conditions d’échange et de remboursement des billets loisirs.

 

6 millions de billets OUIGO

A l’occasion d’une rencontre avec des journalistes, Rachel Picard, directrice générale de SNCF Voyages, a promis que 2016 serait synonyme de la multiplication des billets à bas prix. Une promesse qu’avait auparavant réaffirmé Guillaume Pepy, président de SNCF, à l’occasion de la présentation des vœux de la compagnie ferroviaire. 6 millions de billets seront proposés à bord des TGV OUIGO, le tgv low-cost de la SNCF qui vient d’étendre son réseau vers l’est et l’ouest.

Les TGV classiques bénéficieront eux aussi de billets à bas prix avec des tarifs pouvant être de 20% à 30% moins chers qu’actuellement. Pour ce faire, SNCF va revoir sa politique de tarification, le « yield management » basé sur une multitude de paramètres. Comme le souligne Les Echos, à l’heure actuelle, plus le jour du départ approche, plus les tarifs augmentent alors même que parfois le train ne dispose pas d’un bon taux de remplissage. Le nouveau système de « yield » prendrait de manière plus importante ce taux de remplissage du train pour fixer les tarifs des billets et éliminerait certains paramètres comme la météo.

Ce nouveau système, qui permettra d’avoir des billets moins chers plus longtemps, doit permettre d’augmenter le taux de remplissage des TGV qui n’est que de 65% en moyenne.

Rachel Picard a profité de cet entretien pour annoncer qu’un forfait TGV basé sur le même principe que l’abonnement iDTGVMAX, pourrait voir le jour cette année.

 

Hausse des frais d’échange et de remboursement

A l’heure actuelle, l’échange et le remboursement des billets Loisirs est gratuit avant le jour du départ et coûte 12€ le jour du départ. A partir du 5 avril, il en coûtera 5€ pour tout échange ou remboursement des billets Loisirs avant le départ et 15€ la veille et le jour du départ. Rachel Picard indique que cette augmentation « du prix de l’échange » permettra de « libérer plus de places à petits prix ». Elle insiste également sur le fait que la « tarification est encore bien en dessous de ce qui se pratique ailleurs ».

Selon Le Point, les détenteurs de carte de réduction (Carte Enfant +, Carte Jeune, Carte Senior + ou encore carte Week-end) ainsi que les personnes qui achètent un billet Pro seront aussi concernés par cette mesure. Si l’échange ou le remboursement resteront gratuits avant le jour du départ, ils coûteront 5€ le jour-même du départ.

Au micro de LCI, Bruno Gazeau, le président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut), a estimé que les tarifs appliqués étaient trop élevés et que cette mesure n’était pas la bonne formule : « La SNCF est aujourd’hui mise en concurrence avec la route, le car ou le covoiturage. Il faut donc qu’elle fasse des efforts pour attirer ses clients et aller les chercher. Il ne faut pas leur compliquer la vie quand ils veulent changer d’horaire, ce qui arrive quand même assez souvent. »

 

Revendez votre billet à un particulier

Si votre billet SNCF est un billet cartonné, et que vous ne souhaitez pas payer les frais d’échange ou de remboursement applicables au mois d’avril, vous pouvez déposer celui-ci sur KelBillet afin de le revendre à un autre voyageur. Vous ne perdrez pas d’argent et permettrez à une autre personne de voyager à bas prix.

Déposer une annonce

Sources : Les Echos, Le Point, LCI

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2661 articles sur le blog de KelBillet.

8 Commentaires

  1. THOMAS Odile dit :

    C’est honteux ! Si la SNCF est en perte, c’est surtout à cause des grèves à répétitions. Et quand-est-il des familles appartenant aux salariés de la SNCF qui voyagent sans payer ? Si la SNCF veut gagner de l’argent, qu’ils licencient les milliers de leurs employés qui ne veulent pas faire leur boulot et qu’ils arrêtent de supprimer des trains à cause de grèves à répétitions pour des raisons fallacieuses !

  2. Tougard dit :

    Quelle honte……les trains ne sont fichus d’être a l’heure, les billets sont de plus en plus chers, il y a TOUJOURS et sur toutes les lignes des problèmes donc des retards, les billets pouvaient être utilisés pendant 2 mois désormais ce n’est plus possible…….et maintenant il faut payer les échanges. ….tout marche dans un sens…..eh bien maintenant je prends le bus et pas le ouibus…car c’est la sncf…..c’est moins cher et même si le voyage est plus long on met le même temps puisque les trains sont toujours en retard. Vive la France plus ca va pire c’est.

  3. verou dit :

    quelle analyse pointue et bien documentée !
    voilà ne cherchons plus : on a la solution et même une experte
    yaka faut quon applique

  4. IsDen dit :

    Absolument incroyable !
    Il n’y a pas un voyage sans problème, pas de conducteur, pas de locomotive que sais-je encore…des retards… La grande famille SNCF les PASNOUS-PASNOUS…, qui voyagent gratuitement de l’arrière grand mère, à l’oncle par alliance de la belle-fille …prouvent toujours que ça n’est JAMAIS de leur faute …
    les billets valables 2 mois ne le sont plus qu’une semaine, les tarifs augmentent pour des services qui baissent…
    Vive les covoiturages et tout autre moyen de transport, mais il est nécessaire d’éviter ce déplorable service de transport en commun…

  5. Brochard dit :

    Moi, je n’ai jamais échangé ou annulé un billet gratuitement !
    De plus, je dispose d’une carte voyageur qui ne me sert pas à grand chose car elle ne concerne que les billets TGV qui sont plus cher que les IDTGV (C’est le problème de la concurrence ouverte dans le service public que je préfèreraisfaire travailler) Par ailleurs, ma carte m’offre toujours de petites réductions (limitées dans le temps) après que j’aie acheté un billet donc quand je n’en ai plus besoin avant plusieurs semaines. Ensuite, on me demande pourquoi je n’utilise pas mes remises (vous avez la réponse).
    Enfin, pour répondre à aux internautes ci-dessus, je suis la Tante d’un employé de la SNCF, et je ne bénéficie à ce titre, d’aucun à langage. D’ailleurs, lui-même qui pourrait effectivement voyager gratuitement, privilegie sa voiture.

  6. bourdiau dit :

    il faudrait d’abord que la SNCF fasse en sorte que TOUS les voyageurs acquittent leur billet en les controllant à l entrée du train au lieu de les controller pendant le voyage en se contentant souvent de prendre l identité du contrevenant avec une adresse alléatoire et en leur mentionnant « vous avez deux mois pour régulariser ». je serais curieux de savoir combien de ces proces verbaux sont régularisés….

  7. neboit dit :

    on vient de me dire à la gare que TOUS les billets (même cartonnés) étaient nominatifs depuis les attentats. pourra-t-on quand même les revendre sur KelBillet ?

    • Alexandre de KelBillet Alexandre de KelBillet dit :

      Bonjour,

      C’était une proposition de Ségolène Royal suite aux attentats mais à l’heure actuelle cela n’est pas appliquée. Le service client SNCF, sur leur site de Questions-réponses, indiquait encore il y a deux jours que les billets cartonnés étaient bien cessibles et non nominatifs.

      Bien à vous

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *