left arrowAccueil blog

Insolite : découvrez ce qu’il se passe quand un iPhone tombe d’un avion

Perdre son téléphone ou le faire tomber au point de le casser : une hantise que de nombreux voyageurs peuvent avoir. Mais que se passe-t-il si par mégarde vous le faites tomber d’un avion ? C’est l’expérience insolite vécue par Ernesto Galiotto, un réalisateur brésilien de documentaires.

 

Une chute de 600 mètres

Ernesto Galiotto survolait, à bord d’un petit avion, une plage située à Cabo Frio (Rio de Janeiro) pour l’un de ses projets et tenait son iPhone 6S d’une seule main lorsque celui-ci lui a échappé. Le cinéaste pensait avoir perdu son téléphone pour de bon, mais l’histoire a pris une tournure inattendue. Il a utilisé l’application Find My et s’est rendu compte que son smartphone était toujours allumé et situé au milieu de la plage. Ernesto Galiotto s’est alors rendu à l’endroit indiqué et l’iPhone, tombé d’une hauteur de 600 mètres, était là quasi intact arborant seulement quelques égratignures.

Dans cette histoire, le réalisateur est avant tout heureux de ne pas avoir blessé quelqu’un comme il l’a confié à G1 : « J’avais confiance dans le fait de le retrouver. Je me suis dit : ‘S’il n’est pas tombé à l’eau, nous le retrouverons’. A quelques mètres près, j’aurais pu toucher une personne et, à cette hauteur, je volais à 2 000 pieds, cela aurait pu être une tragédie, vous imaginez ? Mais ce n’est pas arrivé, il y avait beaucoup d’émotions ».

Le téléphone en parfait état de marche à continuer à filmer durant toute sa chute. La vidéo ainsi que celle du vol d’Ernesto Galiotto sont à retrouver sur le site de G1 (en portugais). Petit conseil : si vous êtes épileptique, ne regardez pas la vidéo tournée par le téléphone lors de sa chute.

Source : G1 – Crédit Photo : Capture d’écran vidéo G1

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2741 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *