left arrowAccueil blog

BlaBlaCar étend son offre BlaBlaLines à l’Île-de-France

Après une expérience concluante sur les axes Reims – Châlons-en-Champagne (2 000 trajets aller-retour proposés chaque semaine) et Toulouse – Montauban (5 000 trajets), BlaBlaCar a décidé d’étendre son service BlaBlaLines à Paris et l’Île-de-France mais aussi à tous les axes du Grand Reims et de Toulouse et sa région.

 

Développé le covoiturage domicile-travail

Lancé en mai 2017, BlaBlaLines souhaite démocratiser le covoiturage courte distance et ce lancement en Île-de-France a vocation à convertir les 43% de Franciliens qui se rendent au travail en voiture au concept du covoiturage domicile-travail.

Pour cela, BlaBlaLines a mis en place le concept des lignes de covoiturage qui sont dynamiquement activées dès lors qu’un nombre suffisant de conducteurs les desservent dans les deux sens. Pour chacune de ses demandes, le passager se verra attribuer une ligne spécifique entre un point de rendez-vous et un point de dépose au plus près de sa recherche. L’application (disponible sur iOS et Android) trouvera elle-même les conducteurs répondant au mieux à la demande du passager. Ces derniers n’ont pas besoin de faire de détour pour récupérer ou déposer les passagers, les points d’arrêts étant prévus sur son trajet habituel.

Quant au prix, il est calculé sur une tarification au kilomètre et s’effectue directement de la main à la main (sans commission de la part de BlaBlaCar). Le service de covoiturage précise dans son communiqué qu’il s’agit d’une solution « pertinente en complément des transports en commun sur des axes non ou mal desservis, par exemple Cergy-Pontoise – Guyancourt ou Créteil – Vélizy, disponibles sur BlaBlaLines entre 2 € et 4 € ».

 

Une arrivée saluée par la mairie de Paris

Frédéric Mazella, président-fondateur de BlaBlaCar indique que « le covoiturage sur les courtes distances est une solution d’avenir pour les agglomérations et […] notre objectif avec BlaBlaLines est d’apporter une solution pertinente et d’envergure à la sous-optimisation massive actuelle des voitures vides dans les déplacements de tous les jours ».

Une vision partagée par Anne Hidalgo, la maire de Paris : « Nous nous réjouissons du lancement de BlaBlaLines à Paris et en Ile-de-France. La Mairie de Paris promeut toutes les formes de mobilité alternatives à la possession de la voiture particulière et soutient notamment la pratique du covoiturage qui s’inscrit dans cette politique permettant de réduire la congestion et d’améliorer la mobilité des Parisiens et Franciliens au quotidien, tout en réduisant la pollution et ses effets ».

Source et crédit Photo : BlaBlaCar

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2417 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *