left arrowAccueil blog

Développement des voies réservées au covoiturage

Sur l’exemple des carpool lanes en Californie, des voies dédiées aux covoiturages se créent en France. Celles-ci permettent d’inciter les automobilistes à faire du covoiturage en leur faisant économiser du temps et de l’argent, tout en réduisant la pollution de l’air.

Nous faisons le point ici sur leurs spécificités.

 

Des voies réservées aux véhicules en covoiturage en France

Alors que les routes sont très souvent encombrées aux heures de pointe, le covoiturage est l’une des solutions face à ce problème. Ainsi, une première expérimentation a été réalisée dès 2015 à Mérignac près de Bordeaux.

Voici un reportage sur cette première en France :

En 2020, la loi “Climat et résilience” permet d’accélérer le déploiement de ces voies dédiées au covoiturage ainsi qu’à certaines catégories de véhicules. Dans le jargon routier, elles se nomment VR2+.

Ce type de voies VR2+ apparaît en 2020 sur l’autoroute A48 à Grenoble. Elles apparaissent ensuite la même année sur les routes M6 et M7 à Lyon.

Fin 2021, près de Strasbourg, une voie de covoiturage prend place sur deux sections de 4 kilomètres. Seuls les véhicules autorisés peuvent l’emprunter la semaine aux heures de pointe, soit entre 6h et 10h puis 16h et 19h.

Le mois dernier (en novembre 2022), il y a eu l’inauguration d’une voie de covoiturage de 2,4 km au nord d’Annecy (sur la D3508).

À Paris, en 2024, ces voies de covoiturage verront le jour sur le périphérique ainsi que sur les autoroutes A1 et A6. À Nantes, une voie VR2+ est aussi prévue pour 2025. De nombreux projets partout en France sont également à l’étude.

 

Qui peut rouler sur la voie de covoiturage ?

Les voies VR2+ sont strictement réservées pour :

  • les véhicules transportant au moins 2 personnes (y compris les enfants)
  • les transports en commun
  • les taxis
  • les véhicules à zéro émission (vignette Crit’Air 0)

Des sanctions pourront être données aux autres véhicules circulant sur cette voie dédiée.

 

Comment sont signalées les voies de covoiturage ?

Les voies de covoiturage ou VR2+ sont signalées par des nouveaux panneaux composés d’un losange blanc sur fond bleu (ou d’un losange blanc sur fond noir pour les panneaux lumineux).

 

Quelle est l’amende en cas d’infraction sur une voie de covoiturage ?

En cas d’infraction, l’amende est de 135 €. De nouveaux radars sont en cours d’installation sur ces voies. Ces contrôles automatiques – grâce à un logiciel doté d’intelligence artificielle qui analyse le taux d’occupation des véhicules aussi bien à l’avant qu’à l’arrière – permettront de sanctionner les autosolistes.

Ainsi, ces voies permettent d’améliorer la fluidité des covoiturages pour l’entrée dans les villes. Elles favorisent aussi le réflexe de proposer à d’autres voyageurs de partager son trajet !

Je recherche un covoiturage ! >

 

Crédit photo : APRR – AREA

A propos de l'auteur : Victor de KelBillet

Victor de KelBillet

Adepte des voyages, j'aime trouver des conseils et bonnes astuces pour organiser ceux-ci ! Aujourd'hui, je voyage en famille, principalement en "mode slow" (avec de jolies découvertes en train et en France). Avec ma casquette de rédacteur web (spécialisé train) pour KelBillet, je partage avec vous mes bons plans et infos insolites autour des transports !

a écrit 199 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *