left arrowAccueil blog

Pourquoi le covoiturage sera plébiscité cet été ?

En raison du COVID-19, le covoiturage devrait être un mode de transport plébiscité par les voyageurs cet été. Les premiers chiffres enregistrés par BlaBlaCar, leader du covoiturage en France, lors du déconfinement le confirment (500 000 covoitureurs en juin). Mais pourquoi cette alternative au train, au bus et à l’avion séduit-elle pour les départs estivaux ? Éléments de réponse.

 

Voyagez dans toute la France

Cet été, les Français vont privilégier les vacances dans l’hexagone pour éviter les zones particulièrement touchées par le COVID-19. Un avantage non négligeable pour le covoiturage qui permet de se déplacer partout en France. BlaBlaCar propose, par exemple, 250 000 points de rencontre sur l’ensemble du territoire.

Avec le TGV, ce sont près de 200 gares qui s’offrent à vous tandis que le bus permet de rejoindre 260 villes. Avec le covoiturage, le nombre de destinations est démultiplié grâce aux nombreux trajets et points d’arrêts proposés par les conducteurs. Il est ainsi possible de rejoindre des destinations souvent délaissées par les autres modes de transport. De quoi envisager de rejoindre des petites villes balnéaires ou des stations de montagne que vous n’auriez pas envisagé en empruntant un autre mode de transport.

Recherchez un covoiturage

 

Limitez vos contacts avec d’autres voyageurs

En cette période particulière, les voyageurs ont besoin d’être rassuré avant de rejoindre leurs lieux de villégiature et c’est pourquoi les compagnies ont mis en place de nombreuses mesures allant dans ce sens pour l’été. Le covoiturage ne fait pas exception et le port du masque est obligatoire pour le conducteur et les passagers de plus de 11 ans.

En optant pour ce mode de transport, vous évitez les zones accueillant de nombreux voyageurs comme les aéroports ou les gares. Ces dernières devraient accueillir cet été près de 20 millions de voyageurs. Vous limitez également le nombre de transports à emprunter et les correspondances.

Si vous choisissez le covoiturage, vous diminuez également le risque d’être en contact avec une personne ayant le COVID-19. Alors que les TGV peuvent accueillir 1 000 personnes, le covoiturage réduit ce nombre à 5 ou 7 personnes maximum en fonction du véhicule emprunté. Pour assurer le respect des mesures barrières, BlaBlaCar vous permet même de voir facilement les annonces où le nombre de voyageurs est limité à deux à l’arrière.

Autre avantage du covoiturage : la possibilité d’ouvrir les fenêtres du véhicule. Une option qui n’est bien entendu pas disponible à bord des trains et des avions et qui est limitée dans les bus longue distance. Outre le fait de permettre de vous rafraîchir, ouvrir les fenêtres vous permet de ventiler le véhicule.

 

Déplacez-vous à bas prix même en dernière minute

Le prix est souvent le premier avantage mis en avant quand on parle du covoiturage et ce même en dernière minute. Le prix du trajet est généralement calculé en prenant en compte le barème fiscal pour la contribution aux frais qui est de 0,40€ par kilomètre pour 5 personnes, ce qui revient à 0,08€ par kilomètre et par personne. BlaBlaCar indique sur son site que le prix proposé lors de la création d’une offre de covoiturage prend en compte les points de départ et d’arrivée ainsi que le coût du trajet (carburant, usure du véhicule, …).

Si la SNCF propose encore 2 millions de billets à moins de 49€ pour l’été, le covoiturage reste le mode de transport le plus économique pour vos déplacements en dernière minute durant l’été. A titre d’exemple, vous pouvez bénéficier d’un covoiturage Paris-Marseille ou Rennes-Lille à moins de 40€ pour un départ ce jeudi 23 juillet. Un trajet Paris-Biarritz en covoiturage, pour la même date, vous reviendra quant à lui à 42€ au lieu de 77€ en bus et 89€ en train.

 

Bénéficiez de départs plus nombreux

En optant pour le covoiturage, les voyageurs disposent de départs plus nombreux que s’ils optaient pour le bus ou l’avion notamment. En effet, les compagnies de train, de bus et d’avion ont dû adapter leurs réseaux suite au COVID-19 et ne peuvent donc pas proposer les mêmes fréquences qu’avant le confinement. Par exemple, Ryanair n’assure que 40% de ses vols tandis que Air France assure un peu plus de 55% de son programme de vol habituel.

Du côté des bus, si une grande partie des lignes sont desservies, les compagnies ont dû adapter le nombre de départs quotidiens et le nombre de passagers acceptés à bord. Par conséquent, de nombreux voyageurs qui privilégient habituellement ce mode de transport se reportent sur le covoiturage. En plus d’opter pour une alternative économique, ils gagnent ainsi en flexibilité puisque des départs sont proposés tout au long de la journée voire de la nuit.

Trouvez un covoiturage

 

Passez un moment de convivialité

Suite au confinement, nous sommes tous à la recherche de moments de convivialité. Le covoiturage peut en constituer un puisqu’il n’est pas rare que les covoitureurs échangent entre eux tout au long du trajet. Musique, série, nourriture, littérature, cinéma, … les sujets à aborder sont nombreux.

Si vous cherchez un conducteur qui aime beaucoup discuter, sachez que le site BlaBlaCar indique le « degré » de conversation de chacun d’entre eux sur leur profil.

Crédit Photo : Père Igor / CC BY-SA

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2682 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *