left arrowAccueil blog

Le bus et le covoiturage, solutions alternatives pour voyager pendant les grèves cette semaine

Plusieurs syndicats des transports aériens et ferroviaires ont déposé un préavis de grève pour cette semaine. Les voyageurs qui ne peuvent pas décaler leurs voyages pourront expérimenter les nouvelles solutions de transport, en bus ou en covoiturage, moyennant certaines précautions.

 

Des mouvements de grèves qui vont bloquer avions ET trains

Les voyageurs domestiques (trajets France<>France) et internationaux seront touchés :

  • Du mardi 11 au jeudi 13 juin : réduction de 50% des vols au départ des aéroports de Roissy – Charles de Gaulle, Orly, Beauvais, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux.
  • Du mercredi 12 juin 18h au vendredi 14 juin 8h : préavis de grève lancé par 4 syndicats de la SNCF. Les perturbations à prévoir ne sont pas encore communiquées par la SNCF.

 

Comment se déplacer néanmoins ?

Il ne sera donc pas facile de voyager cette semaine en France : il est rare que les syndicats des secteurs aériens et ferroviaires déposent des préavis de grève couvrant la même période. Si votre déplacement est impératif, il existe 3 autres solutions :

  • Le bus : encore méconnu, ce moyen de transport est autorisé depuis 2009 pour faire circuler des passagers entre de grandes villes françaises. On trouve 4 acteurs : Eurolines et iDBUS d’une part, présents sur des trajets en France et à l’international, Megabus et Starshipper d’autre part, uniquement présent sur des lignes internationales. Généralement, les tarifs sont 2 à 4 fois inférieurs au train, et en plus ils comprennent des services comme le WIFI ou les prises électriques ! Un inconvénient cependant : une durée de trajet 2 à 4 fois plus importante.
  • Le covoiturage : solution qui a le vent en poupe, et pas uniquement chez les étudiants fauchés ! Des dizaines de milliers d’offres sont disponibles chaque jour pour partager une expérience de voyage. Les offres se retrouvent sur les 2 principaux sites Internet référencés : BlaBlaCar (ex-covoiturage.fr) et Carpooling.fr
  • La voiture personnelle : la solution la plus onéreuse et la moins écologique, cette option pourra être la solution par défaut, si aucun bus ne dessert votre trajet et qu’il n’y a pas d’offres de covoiturage. Vous pourrez néanmoins diminuer le coût de votre déplacement en proposant les places disponibles à des covoitureurs.

 

Un moteur de recherche pour découvrir une alternative au meilleur prix

Pour trouver facilement tous les tarifs, KelBillet vous propose un moteur de recherche qui présente en un seul clic l’ensemble des offres de transport pour des trajets en France et/ou des trajets vers les pays frontaliers. Pour dénicher le bon tarif, le système de KelBillet va interroger automatiquement et en temps réel les bases de données de la quasi-totalité des transporteurs : TGV, iDTGV, Thalys, Eurostar, iDBUS, Eurolines, BlaBlaCar et toutes les compagnies aériennes régulières et low cost. Un bon plan pratique et efficace pour découvrir les nouveaux moyens de transport disponibles !

Propulsé par KelBillet,billet de train pas cher

Crédit Photo : eastleighbusman

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2439 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *