left arrowAccueil blog

SNCF : une nouvelle carte jeune pour voyager en illimité sur les TGV et INTERCITES

MAJ du 19/01 : SNCF indique sur Twitter qu’elle communiquera sur cette offre à partir du 25 janvier 2017. Le lancement est donc repoussé et n’aura pas lieu le 19 janvier comme annoncé par Le Parisien.

Selon les informations du journal Le Parisien, la compagnie ferroviaire SNCF va lancer une nouvelle offre à destination des 16-27 ans. Nommée « Happy Card », elle permettra de prendre en illimité le TGV ainsi que les trains INTERCITES (avec réservation obligatoire) moyennant un abonnement de 79€ par mois. Le journal souligne qu’il s’agit d’une « affaire pour ceux qui ont la bougeotte quand on sait que le prix moyen d’un trajet de TGV est de 48 € ». Mais attention, l’offre est soumise à certaines restrictions.

 

Billets disponibles un mois avant le départ

Pour bénéficier de cette offre, les voyageurs devront souscrire un abonnement minimum de 3 mois sur Internet en transmettant une copie de leurs documents d’identité pour prouver qu’ils sont éligibles. Le Parisien précise que cette offre est soumise à d’autres restrictions :

  • les voyages s’effectueront uniquement en 2nde classe
  • les réservations de billets ne seront possibles qu’un mois avant le départ contre 3 pour les autres voyageurs
  • en période de pointe, notamment les vendredis et dimanches soir, les places seront limitées
  • pour mettre fin à l’abonnement, il faudra respecter un préavis et payer des frais de gestion. Le Parisien précise que ces frais ne sont pas encore connus

 

Séduire de nouveau les jeunes

Cette offre qui sera lancée le 19 janvier, toujours selon Le Parisien, vise à reconquérir un public qui s’est tourné vers le covoiturage (36% des membres de BlaBlaCar) et plus récemment vers le bus. Un rapport de l’ARAFER publié en fin de semaine dernière révéle en effet que 21% des usagers du bus sont âgés de 18 à 24 ans alors même qu’ils ne représentent que 10% de la population.

Par ailleurs, cette étude montre que les voyageurs du bus, principalement avec des revenus modestes, empruntent régulièrement un même trajet (plus des 2/3 des personnes interrogées) et donc qu’ils constituent une clientèle fidèle dès lors que l’offre tarifaire est en adéquation avec leurs moyens. Ce qui ne semblait plus le cas à la SNCF selon une source interne citée par Le Parisien : « Les jeunes sont nos clients de demain, si aujourd’hui ils ne prennent pas l’habitude de voyager avec nous, pourquoi le feront-ils plus tard ? Notre offre, pour cette tranche d’âge, n’est plus adaptée ».

Source : Le Parisien – Crédit Photo : NB80 [GFDL ou CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'ai rejoint KelBillet comme rédacteur web et community manager. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Spécialiste des questions liées aux tarifs SNCF et à la revente de billet de train, je cherche également à dénicher l'actu insolite qui vous fera sourire. Vous pouvez me contacter à l'adresse alexandre@kelbillet.com Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 1996 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. Durand dit :

    Pourquoi en France doit-on toujours faire compliquer avec des restrictions et des lourdeurs , qui font que pour finir l’idée de départ était bonne mais qu’à l’arrivée les jeunes continueront à prendre les bus et blablacar ! ( qui eux pour le coup font ce qu’il faut pour que leur utilisation soit simple ) ! Pôvre France, pas facile d’être un jeune dans ce pays !

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *