left arrowAccueil blog

Beethoven : la SNCF fait fuir les squatteurs des gares en diffusant de la musique classique

La SNCF vient de lancer une opération qui permet aux voyageurs d’indiquer quels titres de musiques classiques ils souhaiteraient écouter durant leurs trajets. L’opération SNCF « Choisissez l’ambiance musicale de votre gare » n’aurait pas pour seul but d’améliorer votre trajet comme le révélait StreetPress la semaine dernière. Chopin, Mozart, Vivaldi, … auraient aussi tendance à faire fuir les « squatteurs » des quais de gares SNCF.

 

Une expérience menée en 2012

Une phase de test a été effectuée en mai 2012 par la SNCF à Poissy suite à la recommandation d’un membre de la SUGE (le service de sécurité de la SNCF) comme le révèle un post présent sur un blog institutionnel de la SNCF, qui a été effacé depuis la parution de l’article de StreetPress.

« Donc comme ce qui se fait au Canada, où cette solution a été utilisée avec un certain succès, nous avons souhaité expérimenter sa proposition dans certaines de nos gares.
Dorénavant, quand les agents constatent qu’un groupe de jeunes vient semer le trouble, ils peuvent diffuser de la musique classique.
Figurez-vous que ça marche ! Soumettre ces personnes à des airs auxquels ils ne sont pas habitués a le mérite de les faire fuir.
Nous avons donc commencé à tester cette formule depuis quelques temps. »

Cependant, la SNCF conteste le fait que cette opération, qui sera mise en place dès la mi-juin en gare de Saint-Cloud puis dans sept autres gares du RER A et du Transilien, a pour but de faire fuir une certaine population. Cela vise avant tout à relaxer les voyageurs comme l’indique le service presse de la SNCF : « On s’est rendu compte que les voyageurs, quand ils rentrent du boulot, sont un peu stressés lorsqu’ils attendent leur train. On veut rendre ce moment un peu plus zen. »

Et en ce qui concerne le post supprimé suite à l’article de StreetPresse, la SNCF a indiqué au journal « Le Monde » que c’était « pour éviter la confusion. Inutile de salir une belle opération avec une polémique qui n’a plus lieu d’être. » Cependant, on peut constater qu’en Belgique et en Angleterre, cette technique est déjà utilisée (avec succès) pour éviter les attroupements de certaines populations dans les gares ou quais de métro.

Source : Le Monde, StreetPress, France Inter – Crédit Photo : Rer eole

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2439 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. Serge dit :

    solution non violente et j’aime Beethoven

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *