left arrowAccueil blog

Billets Prem’s : suppression du format cartonné au profit du e-billet

Depuis quelques jours, vous avez été nombreux à nous faire part d’une nouvelle qui va changer fortement votre façon de voyager, ou en tout cas votre façon d’acheter vos billets de train !

En effet, depuis le 27 septembre 2018, le site oui.sncf ne permet plus d’acheter ses billets Prem’s au format cartonné, et impose le format e-billet pour la grande majorité des billets en vente sur ce site, et en particulier pour les réservations pour Noël et le Nouvel An.
 

Que signifie la fin du billet Prem’s cartonné ?

Depuis des années, KelBillet vous conseille de choisir le format cartonné lors de l’achat de vos billet Prem’s car il est cessible par nature, et permet donc de le céder à un tiers en cas de problème. Les problèmes les plus courants sont :

  • *erreur de saisie de date lors de la réservation d’un billet
  • *erreur par inversion de la ville de départ et la ville d’arrivée lors de la réservation du billet
  • *achat de billets par avance pour profiter de petits prix, sans avoir la certitude de voyager à la date donnée
  • *achat de billets pour les couples en phase de transition géographique (déménagement), où souvent un conjoint vit pendant plusieurs mois dans une autre ville, et
  • *l’achat de billets à l’avance permet de choisir le train pour retrouver l’autre conjoint le weekend. En cas de changement de lieu de rencontre, la revente de billets est bien pratique !

Pour tous ces cas, qui concernent plusieurs centaines de milliers de voyageurs par an, il est pratique de pouvoir céder son billet à un tiers, gratuitement ou en le vendant au prix d’achat. Le site Trainline (ex-Capitainetrain) avait bien compris l’enjeu, en permettant également à ses utilisateurs de choisir le format cartonné en plus du format e-billet.

Actuellement, la SNCF permet déjà de modifier le nom sur des e-billets. C’est le cas par exemple sur les billets OUIGO (moyennant des frais supplémentaires), comme elle le faisait précédemment sur les e-billets iDTGV. En revanche, actuellement, il n’est pas possible de changer le nom d’un e-billet TGV Prem’s ! De ce fait, le voyageur est perdant car il ne peut plus facilement revendre son billet Prem’s comme par le passé. Chez KelBillet, on pense que le e-billet va dans le sens de l’histoire, et on attend avec impatience la possibilité de changer le nom sur ces billets Prem’s au format e-billet !
 

Que faire maintenant ?

Des voyageurs SNCF ont commencé à se mobiliser, en signant une pétition sur Internet pour « Permettre le changement de nom des billets Prem’s » – 220 signatures à l’écriture de ces lignes -, adressée au directeur de la SNCF. Leur demande : assouplir les conditions d’utilisation et rendre cessible le e-billet Prem’s, à la manière des billets OUIGO, moyennant des frais supplémentaires.

Pour l’instant, la SNCF n’a pas communiqué sur l’éventuelle possibilité de rendre cessible ou modifiable le e-billet Prem’s. Quoi qu’il en soit, nous sommes bien conscients de l’enjeu pour les voyageurs habitués du service de revente de billets, et étudions actuellement toutes les solutions pour continuer à vous proposer le service de revente de billets pour les billets Prem’s. En attendant, nous vous invitons à consulter la pétition et à la signer si cette action vous semble également pertinente.

Consulter la pétition

A propos de l'auteur : Schéhérazade de KelBillet

Schéhérazade de KelBillet

a écrit 9 articles sur le blog de KelBillet.

5 Commentaires

  1. Sirota dit :

    Bonjour dois ton acheter maintenant les billets pour Paris / Avignon tgv
    Ou peux ton attendre ?
    Les prix sont horriblement cher
    Avez vous des renseignements sur ouigo ?
    Place /ect
    Merci

    • Schéhérazade de KelBillet Schéhérazade de KelBillet dit :

      Bonjour,
      Plus tôt vous achetez, moins vous dépensez ! D’une manière générale, les prix ont tendance à augmenter à mesure que la date du voyage approche. Pour connaître les prix des billets de train, d’avion et de bus, vous pouvez utiliser notre moteur de recherche multi-transports 😉

      Bien à vous

  2. Teddy dit :

    Très malin la SNCF, elle nous oblige à réserver de plus en plus tôt (3 mois Inoui, 6 mois ouigo), si on peut le prévoir autant, puis elle supprime la possibilité d’échanger (billets électronique au lieu papier) ou le fait payer alors que le risque s’accroit avec la durée ! Le client doit tout assumer, pas la SNCF. Un moyen de se refaire après les pertes dues aux grèves…Vivement la concurrence et le choix !

    • Pocky dit :

      On ne cessera de répéter que la concurrence n’est pas une solution à tout (prix, régularité, prestation…), notamment lorsque celle-ci ne dispose pas d’un réseau propre.

  3. Agathe Salha dit :

    Je milite pour que la SNCF revienne sur sa décision de supprimer le billet cartonné ou renonce à rendre les billets incessibles : les billets Prem’s achetés à l’avance, seul moyen pour que le train ne soit pas uniquement le moyen de transport des très riches (tarifs TGV rédhibitoires ) doivent pouvoir être revendus au même prix, en cas d’impossibilité de dernière minute : il est anormal que la SNCF, dont le contribuable a largement financé les équipements, préfère faire circuler des trains vides plutôt que de permettre le rachat des billets qui sans cela ne seront pas utilisés. Du point de vue de l’écologie et de l’intérêt commun cette décision est indéfendable

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *