left arrowAccueil blog

Collision entre un TGV et un TER : au moins 40 blessés dont 4 graves

Jeudi après-midi, un TER qui relie Pau à Bordeaux, avec 80 passagers à bord, a percuté par l’arrière un TGV qui effectuait le trajet Tarbes-Paris avec 175 passagers. L’accident, qui s’est produit à Lescar dans « des circonstances exceptionnelles » selon le secrétaire d’État aux transports, Frédéric Cuvillier, a fait 40 blessés dont 4 graves.

 

Problème de signalisation ?

Alain Krakovitch, Directeur Général Sécurité ferroviaire SNCF, a évoqué les possibles raisons de cet accident.

A ce stade, ce que nous pouvons dire et si on s’en tient vraiment aux faits, les circonstances sont les suivantes : un incident affectait le signal qui était au rouge en permanence ce qui provoque l’arrêt de toutes les circulations selon nos procédures de sécurité. A 16h45, un agent du service électrique (de la maintenance SNCF), s’est rendu sur place pour rétablir le fonctionnement normal de l’installation. Cette installation est récente puisqu’elle date de 2008. Au cours de cette intervention, le TGV 8585 a été, comme c’est prévu, autorisé à s’engager, au-delà de ce signal resté au rouge, en marche prudente (inférieure à 30km/h) qui lui permet de pouvoir s’arrêter dès qu’il perçoit un risque.
Le train suivant qui est arrivé 5 minutes après, le TER 867285, s’est arrêté au signal puis est reparti à vitesse normale. Il a ensuite rattrapé et percuté le TGV qui le précédait puisqu’il roulait à une vitesse bien supérieure au TGV.

Alain Krakovitch a précisé qu’il fallait désormais comprendre pourquoi le TER était reparti. Pour ce faire, Frederic Cuvillier a indiqué qu’une enquête avait été diligentée auprès du bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA TT). Deux autres enquêtes seront menées : l’une judiciaire, l’autre interne par SNCF.

Des vérifications vont également être menées par SNCF dès aujourd’hui sur les installations de signalisations semblables à celle qui est a priori mis en cause dans cet accident afin de vérifier que les procédures sont respectées et conformes aux normes de sécurité.

 

Encore 6 personnes hospitalisées

Après l’accident, les voyageurs des deux trains ont fait l’objet d’une visite médicale et ont été évacués vers la mairie de Denguin. Plusieurs d’entre elles ont également été hospitalisées parmi lesquelles quatre personnes qui étaient grièvement blessées. Ce vendredi matin, six personnes étaient encore à l’hôpital dont « deux adultes sont dans un état jugé sérieux, mais qui est stable ».

Les passagers qui le souhaitaient ont pu terminer leur voyage, vers la destination de leur choix. Une partie d’entre eux sont arrivés ce matin en gare de Paris Austerlitz après avoir effectué le voyage en Intercités de nuit.

Un numéro vert, le 0800 130 130, a été mis en place par SNCF afin de répondre aux questions des familles et des proches des voyageurs concernés par cet accident.

Tags: , ,

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2408 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *