left arrowAccueil blog

Abandon de la quasi-totalité des projets de ligne à grande vitesse

Les conclusions de la commission « Mobilité 21 », présidée par le député du Calvados Philippe Duron, viennent d’être rendues publiques. Un rapport qui annonce la fin du tout TGV.

 

Abandon et report des LGV

Avec la remise du rapport au gouvernement, de nombreux projets de lignes à grande vitesse (LGV) vont être abandonnées. Seuls les quatre chantiers actuels sont maintenus (LGV Tours – Bordeaux, LGV Le Mans – Rennes, LGV Metz – Strasbourg et le contournement de Nîmes et Montpellier) ainsi que la LGV Bordeaux Toulouse qui devrait voir le jour d’ici 2030.

Les autres projets sont repoussés à 2030 voire à un horizon encore plus lointain comme c’est le cas pour les projets de la LGV Toulouse Narbonne et la fin de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône.

De nouvelles lignes pourraient voir le jour entre 2030 et 2050 mais il ne s’agira pas de lignes TGV. C’est le cas pour les projets de lignes Paris-Normandie et Paca sur lesquelles les trains circuleront entre 200 et 220km/h.

 

Améliorer et rénover l’existant

L’abandon des lignes TGV devraient permettre comme le préconise la commission de rénover l’existant mais aussi de l’améliorer. Cela passera notamment par le désengorgement des grands « noeuds ferroviaires » comme la gare SNCF Paris Gare de Lyon, la gare de Paris Saint-Lazare, la gare SNCF de Lyon Part-Dieu et la gare SNCF de Marseille Saint-Charles.

 

Favoriser les trains de proximités

En juillet 2012, Guillaume Pepy indiquait : « ma conviction, c’est que la priorité de la SNCF, ça doit être les trains de la vie quotidienne, c’est-à-dire les RER en Ile-de-France, les TER en province et le réseau existant ». Une vision partagée par la commission 21 et par Philippe Duron pour qui « ce n’est pas le projet de prestige qui est le plus utile pour la population (ndlr : référence au TGV), mais plutôt celui qui permet de se rendre plus rapidement au travail ou au lycée chaque jour ».

Les projets de ligne ferroviaire seront révisés tous les 5 ans en fonction du budget disponible.

FranceTV, Le Figaro, Libération – Crédit Photo : LGV Charente

Tags: , ,

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2406 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. AUTEXIER dit :

    Pour une fois qu’ils savent faire preuve d’intelligence…il faut le savourer, parce que c’est rare !!!

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *