left arrowAccueil blog

Voyage : la fin des frais supplémentaires pour les appels depuis l’étranger dès 2017

Bonne nouvelle pour les voyageurs habitués à téléphoner depuis l’étranger. Le « roaming », c’est-à-dire les frais supplémentaires appliqués aux utilisateurs de téléphone mobile ou de tablettes voyageant à l’étranger, sera supprimé à partir de 2017 dans l’Union Européenne. Appeler depuis la France, l’Espagne ou encore l’Italie reviendra donc au même prix qu’un appel depuis votre pays d’origine.

 

Frais réduits en 2016, supprimés en 2017

Actuellement, les opérateurs téléphoniques appliquent des frais sur chaque appel, envoi de sms ou utilisation d’internet (hors wifi) sur téléphone mobile et tablette depuis l’étranger. Dès avril 2016, « ces frais maximums reviendront environ 75 % moins chers que les plafonds actuellement en vigueur dans l’UE pour les appels effectués et les données » précise la Commission Européenne. En effet, les frais passeront de 19 centimes à 5 centimes pour les appels sortants, de 6 centimes à 2 centimes pour les sms et de 20 centimes à 5 centimes par mégaoctet pour Internet. Le plafond pour les appels entrants doit, quant à lui, être déterminé prochainement.

A partir de juillet 2017, ces frais seront totalement abolis et « les Européens vont payer le même prix pour utiliser leur appareil mobile quand ils voyagent dans l’UE que chez eux » se félicite le commissaire européen Andrus Ansip.

A noter : Free n’applique déjà plus de frais d’itinérance pour les personnes voyageant en Union Européenne.

 

Quelques subtilités à connaître

Les frais d’itinérance ne seront plus appliqués dans la mesure où vous ne dépasser pas les limites de votre forfait. Si vous veniez à dépasser vos plafonds autorisés, l’opérateur appliquer un surcoût classique lié au dépassement mais sera également autorisé à réintroduire des frais sur les minutes supplémentaires consommées. Il faudra donc malgré tout resté prudent lors de l’utilisation de votre téléphone ou tablette à l’étranger. Par exemple, pour internet, privilégié le wifi et les nombreux hotspots disponibles dans les villes plutôt que l’utilisation de votre propre forfait données.

De plus, en cas d’utilisation abusive du mode itinérance (consommation supérieure à la consommation mensuelle moyenne), la Commission Européenne parle de « l’itinérance permanente », les opérateurs pourront réclamer une redevance, moins élevée que les plafonds appliqués actuellement. Ce garde-fou vise à éviter que de nombreux clients partent vers des opérateurs étrangers qui proposeraient des tarifs plus bas que les opérateurs nationaux.

Sources : Metronews, Le Figaro

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2661 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. mathieu dit :

    Je tiens à signaler que je possède un téléphone mobile qui fonctionne avec une mobicarte Orange en France je paie 55c la minute en journée ou 25c le soir et week end alors qu’en Europe ou en Guadeloupe je paie 22c la minute tout le temps pour les SMS 13c le jour 11c la nuit en France et 7c en Europe et Guadeloupe :cherchez l’erreur!

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *