left arrowAccueil blog

Ils rachètent les valises perdues et revendent à bas prix leur contenu

Bienvenue dans le temple des bagages perdus et non réclamés. C’est à Scottsboro, ville de l’Alabama, qu’une famille d’Américains rachète depuis plus de 35 ans les valises perdues lors d’un voyage en avion, en bus ou en train. Ces bagages non réclamés (ou non retrouvés) représentent 1% des bagages transportés par an et constituent une véritable mine d’or pour la famille Owens qui détient ce magasin au nom évocateur : Unclaimed baggage center (centre des bagages non réclamés).

 

1 million de visiteurs par an

Sur près de 4 600 m², 7 000 nouveaux objets sont acheminés et triés chaque jour par les équipes de ce magasin pas comme les autres. De quoi faire le bonheur des chineurs, qui peuvent économiser entre 20% à 80% sur le prix d’achat des objets trouvés dans les valises non réclamées.

Parmi les objets disponibles, énormément de vêtements bien sûr (20 000 habits sont nettoyés chaque jour), des ordinateurs, des appareils photos, des instruments de musique mais aussi des objets plus insolites. Ainsi, vous pouvez vous retrouver nez à nez avec un système de guidage de missiles (depuis rendu à l’armée américaine) ou encore une caméra de la NASA oubliée à l’aéroport, qui elle aussi a retrouvé son propriétaire.

Si un jour votre valise est perdue, et qu’elle n’est pas retrouvée, vous savez où aller pour espérer récupérer vos affaires. Direction Scottsboro et l’Unclaimed baggage center, devenu l’une des attractions principales de l’Alabama.

Source : Le Figaro

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2558 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *