left arrowAccueil blog

Bus : légère baisse du nombre de voyageurs et succès des lignes vers les aéroports fin 2017

Bus

Si le bus continue de séduire les voyageurs, le 4ème trimestre 2017 marque une baisse du nombre de passagers par rapport au trimestre précédent. La principale raison : la saisonnalité qui est moins propice aux déplacements comme le rappelle l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (ARAFER). On fait le point sur le bilan transmis par l’ARAFER.

 

1,9 million de voyageurs au 4ème trimestre

Bien aidé par les lignes saisonnières mises en place par les principales compagnies, le bus avait attiré 2,16 millions de voyageurs au 3ème trimestre 2017. Trois mois plus tard, la fréquentation des lignes d’autocar libéralisées s’est établie à 1,9 million de passagers.

Si l’on compare à la même période en 2016, le 4ème trimestre 2017 engrange 900 000 voyageurs supplémentaires. Une hausse de la fréquentation qui est due au succès des lignes transversales (qui ne passent pas par Paris / +46%) et aux lignes au sein d’une même région (+88%). Concernant ce dernier point, cette augmentation est la résultante de la mise en place des lignes vers les aéroports (14 aéroports desservis fin 2017 depuis/vers 104 villes) et qui représentent déjà 13%. La ligne entre Grenoble et l’aéroport de Lyon est par exemple la seconde ligne la plus fréquentée en France derrière celle entre Lille et Paris et devant celle entre Lyon et Paris.

En 2017, 7,1 millions de voyageurs ont pris place dans un bus pour un total de plus de 14 millions depuis la libéralisation du marché en août 2015.

Trouvez un billet de bus

 

1 470 liaisons opérées en France

Au quatrième trimestre, le nombre de villes desservies en France était de 245 villes contre 270 au trimestre précédent. Un baisse qui n’a rien d’étonnant puisque les compagnies adaptent leur offre en fonction de la demande et ne desservent plus certaines destinations du littoral après l’été. 23 villes côtières ont ainsi été supprimées du réseau des compagnies au 4ème trimestre.

En terme de liaisons, le troisième trimestre 2017 permet d’atteindre un total de 1 470 liaisons distinctes dont 1 255 opérées par isilines/Eurolines, OUIBUS et/ou FlixBus. Une offre en baisse par rapport au trimestre précédent (1603 villes) qui est encore due à la saisonnalité. On constate que les opérateurs ont également rationalisé leur offre en réduisant la longueur moyenne des lignes qui s’établit désormais à 370km (-76km par rapport au quatrième 2016).

Au 4ème trimestre, FlixBus assurait 861 liaisons (-41 par rapport au trimestre précédent), isilines/Eurolines en proposait 430 (-10 par rapport au trimestre précédent) tandis que OUIBUS était présente sur 455 liaisons (-132 par rapport au troisième trimestre). Les 3 principaux opérateurs nationaux continuent d’être tous présents sur 349 liaisons (28% du réseau). A elles seules, elles captent 86% de la fréquentation totale du 4ème trimestre 2017.

L’adaptation de l’offre des compagnies de bus au 4eme trimestre passe aussi par une réduction du nombre de départs quotidiens. En moyenne 708 départs ont été opérés par jour, un niveau similaire au même trimestre 2016. Si Flixbus a diminué de manière très sensible son offre de départs quotidiens (-2%), la baisse a été plus importante pour OUIBUS (-15%) et isilines/Eurolines (-12%).

Recherchez un billet de bus pour voyager en France

Source : ARAFER – Crédit Photo : DR

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2432 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *