left arrowAccueil blog

Le bus séduit de nouveaux voyageurs au second trimestre 2018 grâce aux grèves SNCF

Bus

Au deuxième trimestre 2018, le bus a établi un nouveau record de passagers transportés, bien aidé par les grèves SNCF du printemps. D’avril à juin 2018, ce sont 2,4 millions de personnes qui ont pris place dans un bus pour effectuer un trajet en France, soit une hausse de 43% par rapport au même trimestre l’année précédente. Quels sont les autres points à retenir du rapport publié par l’ARAFER ? Eléments de réponse.

 

Plus de 1 800 liaisons en France

Durant le second trimestre 2018, les bus ont desservi 279 villes en France contre 238 villes au trimestre précédent. La fermeture des lignes saisonnières vers les stations de ski ont été compensées par l’ouverture des lignes printanières. Preuve de l’effet de saisonnalité, 70% des nouvelles villes disponibles au second trimestre 2018 étaient déjà desservies courant 2017.

En terme de liaisons, les compagnies de bus circulaient sur 1 811 liaisons dont 1 594 étaient proposées par les trois principaux opérateurs (OUIBUS, FlixBus, isilines / Eurolines). Grâce à ce nombre de liaisons, ce sont près de 13 destinations directes qui sont accessibles depuis chaque ville desservie. Entre avril et juin 2018, c’est la compagnie allemande FlixBus qui a le plus développé son réseau avec 163 liaisons supplémentaires tandis que OUIBUS a proposé 32 liaisons en plus.  Au second trimestre, Flixbus commercialisait 1 051 liaisons (67% en exclusivité), OUIBUS proposait 605 laisons (53% en exclusivité) et isilines / Eurolines offrait 476 liaisons dont seulement 36% en exclusivité.

Comme le trimestre précédent, les liaisons les plus fréquentées sont principalement au départ ou à destination de Paris. Deux lignes infrarégionales de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont présentes dans le top 10 des liaisons les plus fréquentées dont la liaison entre l’aéroport de Lyon et Grenoble qui se place à la seconde place.

Recherchez un billet de bus

 

Une fréquentation en hausse grâce à la grève SNCF

Le nombre de départs quotidiens continue à progresser au second trimestre avec 859 départs en moyenne contre 778 au trimestre précédent. Cette augmentation est notamment due aux départs supplémentaires mis en place par les compagnies de bus durant la grève SNCF. Les compagnies ont constamment adapté leurs offres durant cette période de mouvements sociaux et celle-ci a également permis l’arrivée de nouveaux opérateurs notamment via la plateforme BlaBlaCar.

Le report vers le bus des voyageurs impactés par la grève SNCF se traduit par un taux d’occupation record qui s’établit à 61%. Un taux d’occupation bien supérieur au trimestre précédent qui s’élevait à 50,6%. Grâce à tous ces facteurs, 2,4 millions de voyageurs ont pris place à bord d’un bus en France.

Recherchez un billet de bus pour voyager en France

Si vous voulez prendre connaissance de l’intégralité du rapport de l’ARAFER, vous pouvez le consulter à l’adresse suivante : http://www.arafer.fr/wp-content/uploads/2018/09/arafer_bilan-marche-autocars-2018t2.pdf

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2406 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *