left arrowAccueil blog

L’ARAFER valide la ligne de bus Brive-Limoges et en interdit deux vers Beauvais

Bus

L’ARAFER, l’autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, a rendu ses premiers avis suite aux saisies effectuées par la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et par le syndicat mixte de l’aéroport Beauvais-Tillé.

 

La ligne Limoges et Brive validée sans limitation

La compagnie allemande FlixBus avait déposé au mois d’octobre dernier, un projet de ligne entre Brive-la-Gaillard et Limoges qui avait été rapidement été contesté par la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes. Cette dernière demandait à ce que l’exploitation de la ligne soit limitée à 53 places par trajet et que les bus ne circulent qu’à des horaires définis par ses soins. Après étude, l’ARAFER a « estimé que le projet de liaison routière déclaré par l’autocariste ne portait pas une atteinte substantielle à l’équilibre économique des deux lignes TER concernées et par conséquent, ne justifiait pas de mesure de restriction ».

L’autorité précise dans son communiqué que « même sous des hypothèses maximalistes, les deux allers-retours quotidiens prévus par FlixBus conduiraient à des reports de trafic dont l’impact financier serait limité en comparaison des coûts d’exploitation des deux lignes TER de l’axe Brive-Limoges et du poids des subventions publiques versées par l’autorité organisatrice pour assurer ce service public ».

La compagnie FlixBus est donc libre d’ouvrir cette nouvelle liaison dès qu’elle le souhaite.

 

Refus des lignes entre Paris et Beauvais

L’ARAFER a tranché en faveur du syndicat mixte de l’aéroport de Beauvais-Tillé suite aux saisines effectuées pour interdire les liaisons entre Paris et l’aéroport de Beauvais envisagées par FlixBus et Frethelle. Dans son communiqué, l’autorité indique ne pas avoir la « compétence pour se prononcer sur la régularité de ce contrat et, en particulier, sur la validité de la compensation des pertes d’exploitation de l’aéroport par les bénéfices tirés de l’exploitation de la ligne de transport par autocar. » Elle conclut « que les deux liaisons déclarées par FlixBus France et Frethelle, en se substituant même partiellement à la ligne conventionnée existante, menaceraient la poursuite de l’exécution du contrat d’exploitation de la plateforme aéroportuaire ».

La compagnie FlixBus ne s’avoue pas pour autant battue puisqu’elle va déposer « une demande de liaison Paris-aéroport de Beauvais mais qui ne desservira pas la Porte Maillot afin de ne pas nuire à la concession de Transdev-Veolia. » Pierre Gourdain, directeur général de FlixBus France, indique aux Echos que la ligne partira « sans doute du nord de Paris, ou de l’est si c’est nécessaire. Et nous proposerons un tarif inférieur à 10 euros ».

 

Une vingtaine de projets toujours contestés

L’ARAFER sera amené à se prononcer sur de nombreux projets de lignes de moins de 100km dans les semaines à venir. Ci-après les lignes qui font l’objet de saisines de la part des régions :

Starshipper

  • Pau – Mont-de-Marsan

Eurolines

  • Rennes – Saint-Brieuc
  • Le Mans – Angers
  • Nantes – Angers
  • Quimper – Lorient
  • Lorient – Vannes
  • Strasbourg – Colmar
  • Avignon – Marseille
  • Avignon – Aix-en-Provence



FlixBus

  • Angers – Nantes
  • Chambéry – Grenoble
  • Metz – Nancy
  • Marseille – Hyères
  • Niort – Poitiers
  • Angers – Le Mans
  • Aubagne – Toulon
  • Marseille – Toulon
  • Lyon – Saint-Etienne


Sources : Les Echos, ARAFER

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2661 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *