left arrowAccueil blog

On a testé OUIBUS, la compagnie de bus de SNCF

Bus

Je tiens à rappeler que cet article reflète ma propre expérience à bord des bus OUIBUS et elle ne saurait refléter l’intégralité des voyages avec cette compagnie.

Le mois dernier, je vous ai raconté mon expérience à bord des bus de nuit de Megabus. Quelques heures après ce voyage, j’ai pris place dans un OUIBUS pour rejoindre Metz depuis Paris. L’occasion pour moi de vous faire mes retours sur ce trajet très convivial.

 

OUIBUS : une solution économique en dernière minute

Ayant décidé de passer un week-end à Metz en dernière minute, j’ai choisi le bus pour mon voyage. Après la première partie avec Megabus, j’ai opté pour OUIBUS sur le trajet Paris-Metz. Les horaires correspondaient parfaitement à mes besoins (08h00 – 13h30) et le prix (15€) était largement inférieur au train pour la même date (environ 60€).

OUIBUS, la compagnie de SNCF

La compagnie OUIBUS (ex-IDBUS) a été lancée par SNCF en 2012. Début 2016, elle dessert une soixantaine de villes en France et une dizaine de villes en Europe.

Par habitude, je me suis dirigé vers le métro pour rejoindre Bagnolet, lieu de départ des bus isilines. C’est une fois à bord de la rame que je me suis rendu compte de mon erreur. Il a fallu faire machine arrière pour rejoindre la gare de Paris Bercy (plus accueillante que Bagnolet). Si vous ne voulez pas faire la même erreur que moi, vérifiez bien votre lieu de départ avant de vous engager dans les transports parisiens.

 

La gare de Paris Bercy : un avantage pour la compagnie

Gare de Paris Barcy - OUIBUS

Entrée de la gare de Paris Bercy d'où les bus OUIBUS opèrent

A mon arrivée à la gare, plusieurs voyageurs sont présents sur les quais et s’apprêtent à embarquer dans leurs bus respectifs. Ce matin-là, le panneau d’affichage est en panne. Les voyageurs se pressent auprès du guichet OUIBUS où le personnel s’efforce au mieux de répondre à toutes leurs questions.

Une salle d’attente chauffée

L’avantage avec les arrêts OUIBUS à Paris Bercy, c’est que vous pouvez bénéficier de la gare SNCF située juste à côté. La salle d’attente chauffée et les commerces devraient rendre l’attente plus agréable.

Le départ est prévu à 8h00 mais le bus arrive avec un peu de retard à cause du trafic. Cela n’aura pas d’incidence sur le reste du voyage. Comme nous vous l’avions indiqué sur l’article de Megabus, les compagnies prévoient une marge pour faire face à ce type d’aléas.

 

Votre placement à bord assuré dès la réservation

Pour pouvoir monter à bord du bus, vous devrez présenter votre carte d’identité (ou passeport) et votre billet. Dans mon cas, je n’ai pas eu à présenter le billet, le capitaine (nom des chauffeurs) a vérifié directement sur son listing informatique ma présence.

Les places sont numérotées à bord des cars OUIBUS et sont attribuées au moment de la réservation. Que vous soyez le premier ou le dernier à être enregistré n’a pas d’incidence sur votre placement.

Une fois à bord je m’installe à ma place : la n°4, tout devant à droite. Pas optimale pour profiter de la tablette. Mais, elle offre d’autres avantages : une vue imprenable sur la route et un espace plus important pour les jambes.

Choisissez votre place à bord

Même si je n’ai pas réussi à le faire de mon côté, la compagnie OUIBUS permet de choisir sa place directement sur le site. Au moment de la réservation, un plan vous sera proposé qui vous permet d’opter pour le siège qui vous convient parmi les places encore disponibles.

Seuls les premiers rangs étaient occupés, le capitaine a donc autorisé les voyageurs qui le souhaitaient à changer de place pour profiter au mieux de l’espace disponible.

 

Un capitaine plein d’humour

Les capitaines sont au cœur de l’offre OUIBUS. Après ce voyage, je comprends pourquoi.

Si vous avez la chance d’avoir un capitaine comme celui que j’avais, votre voyage sera à coup sûr distrayant. Toujours souriant et prêt à blaguer, son accueil a été beaucoup plus chaleureux que celui réservé par le chauffeur FlixBus lors de mon trajet retour Metz-Paris. Ce dernier n’a fait que lancer la vidéo de présentation et n’a échangé avec aucun passager lors du trajet.

Ce capitaine OUIBUS était également très sympa et je ne dis pas juste ça parce qu’il m’a offert un pain au chocolat lors d’un arrêt sur une aire d’autoroute 🙂

 

Moment de convivialité avec les autres passagers

Si le covoiturage est réputé pour sa convivialité, le bus n’a pas à rougir. En tout cas pas OUIBUS. Contrairement à mon voyage en Megabus où tout le monde dormait, ce trajet de jour a permis de rencontrer des voyageurs de tous les horizons.

Un couple de Las Vegas, des jeunes chinoises parties visiter Reims ou encore un Brésilien arrivée en France le matin même. Ce dernier se rendait à Metz pour un concert, enchaînait avec un retour sur Paris avant de se rendre en Espagne. Le tout en bus. L’occasion d’échanger sur la culture brésilienne, de sa perception des Jeux Olympiques qui se déroulent à Rio en août, … Bref, un vrai moment d’échange.

 

Un bus grand confort mais un wifi limité

Siege OUIBUS - Test de la compagnie de bus SNCF

Aperçu des sièges présents à bord des bus OUIBUS

Les autocars OUIBUS sont réputés pour leur confort. Leurs sièges sont effectivement beaucoup plus agréables que ceux de Megabus.

Les sièges peuvent être espacés latéralement pour plus de place. Le capitaine vous montrera au début du voyage comment le faire.

Le wifi était présent à bord, mais n’espérez pas faire du streaming. Alors que nous n’étions qu’une vingtaine, le débit était souvent insuffisant pour consulter une simple page web. Personnellement, je me suis rabattu sur mon forfait 4G pour surfer.

Autre avantage dans ces bus récents : les prises électriques qui vous permettront de (re)charger vos smartphones, ordinateurs, … durant le voyage.

Passé le non respect de certains passagers pour les consignes données pour les toilettes à bord, le bus était très propre.

 

Des arrêts intermédiaires au nom parfois trompeur

Le voyage aura duré près de 5 heures soit 30 minutes de moins que prévu. Le trajet s’est bien déroulé malgré un arrêt plus long que prévu à la gare de Champagne Ardennes TGV (Reims).

Les passagères chinoises auraient dû descendre à cet arrêt mais le rapprochement entre la gare Champagne Ardennes TGV et l’arrêt Reims n’est pas évident. Au moment de repartir, le capitaine avait des passagers en trop. Il a fallu trouver qui c’était avant de reprendre la route.

Mis à part ce petit contretemps, et le retard au départ, le voyage n’a posé aucun problème.

Des pauses réglementées

Les chauffeurs de bus sont soumis à des pauses obligatoires prévues par la réglementation. Sur les trajets longue distance, au moins un arrêt d’une heure sera effectué. Cela peut paraître long surtout si l’on est sur une aire d’autoroute qui propose peu de services. Ce n’était pas le cas ici contrairement à un précédent voyage avec isilines sur le même trajet.

 

OUIBUS : économie, confort et convivialité

Ce bilan est basé sur ma propre expérience, il ne peut refléter l’ensemble des voyages OUIBUS. Mais sur l’ensemble des trajets que j’ai effectués avec différentes compagnies, c’est le chauffeur OUIBUS qui remporte la palme.

Même en dernière minute, les tarifs sont beaucoup plus intéressants que l’avion ou le train. Comparé au covoiturage, le bus a l’avantage de permettre de bénéficier du wifi gratuit ainsi que de prises électriques.

Les +

  • Economie par rapport au train
  • L’arrivée en avance
  • L’humour du capitaine
  • La convivialité de certains passagers
Les –

  • Le wifi un peu limité si le nombre de passagers est trop important
  • La propreté des toilettes à cause de certains passagers « indélicats »
  • Pas de vérification que le bagage que vous prenez est bien le vôtre



Si vous voulez à votre tour profiter des offres de dernières minutes OUIBUS, vous pouvez trouver vos billets en utilisant notre moteur de recherche. Il présente l’ensemble de l’offre de bus pour votre trajet en une seule recherche.

Si vous avez déjà eu l’occasion de voyager à bord d’un car OUIBUS (ou que vous avez prévu de le faire prochainement), n’hésitez pas à partager avec nous votre expérience.

Crédit Photo : OUIBUS, Muijz

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2685 articles sur le blog de KelBillet.

38 Commentaires

  1. Le Gouoz dit :

    Dormir en Ouibus, mission impossible ? Sur un Paris-Toulouse AR, 4 arrêts et à chaque fois annonce haut parleur. A l’aller on ne dit rien, c’est la première fois. 3h de sommeil max.
    Au retour premier chauffeur: je lui demande s’il a vraiment besoin de parler au micro pour proposer aux voyageurs de « boire un café ou fumer une cloppe ». Il me réponds qu’après il y a des gens qui ne sont pas contents parce qu’ils auraient voulu fumer. Mais s’ils ne dorment pas ils peuvent bien se rendre compte que le bus est arrêté non? C’est quoi le plus important, dormir ou fumer et manger des chips ?
    Palme au second chauffeur brives-Châteauroux: le type mets sa musique et quand on lui demande d’éteindre il réponds qu’il peut baisser mais qu’il EST IMPOSSIBLE d’éteindre.

    Quel professionnalisme. Et quelles nuits blanches. Tant qu’à faire mettez une boule à facettes et distribuez de la coke. Ouibus il n’y a pas que des étudiants insouciants qui prennent le bus, il y a aussi des professionnels et des parents qui ont besoin de dormir la nuit.

    • Bertrand dit :

      Quand vous rouler en voiture vous rouler sans musique la nuit et sans que personne ne vous parle ? Les capitaines sont des être humain il faut bien qu’il puisse avoir un fond musical pour se distraire un peu
      Il sont déjà 8-10h par joue derrière le volant ce ne sont pas des robot
      Et dans ce cas prenez votre voiture vous pourrez même choisir la station

  2. Bosco dit :

    Je suis une habituée des ouibus (quasi un allé-retour par mois pour Paris/Toulouse)
    Parce que c’est effectivement le moins cher que je puisse trouver et que malgré le long trajet (9h) le confort y est, la sympathie aussi etc…
    Cependant je reste là tres déçue et en colère que ce moyen de transport de plus en plus utilisé ait profité à fond du fait que tout le monde partent le même week-end pour noël.
    Payer 70euros pour 9h de route est inadmissible ! Sachant qu’il y a d’autres trajets à cette periode pour 100€. Je trouve ça honteux de profiter de la situation pour ramasser vraiment bcp d’argent tt comme les trains……

  3. Maureen Beltrame dit :

    Voici personnellement mon expérience avec ouibus:

    le bus n’est jamais passé, j’ai utilisé tout mon crédit à les appeler

    Le premier appel a été fait par un autre passager à 14h45 (le bus devait arriver à 14h15) on nous dit « le bus va arriver d’une minute à l’autre vous devriez le voir arriver »

    FAUX – 15min plus tard toujours pas de bus, je rappelle moi, on me dit: il est à environ 5 km donc il va bientôt arriver.

    FAUX – 45 minutes plus tard je rappelle, on me dit alors que le bus est passé à 14h40, qu’il n’a vu personne à l’arrêt et est donc parti et qu’il est trop tard pour faire demi tour.

    De 14h à 16h on était 7 à l’arrêt à regarder tous les bus, aucune chance qu’on le loupe – et à 15h, 20 minutes plus tard qu’il soit soit-disant passé il arrivait dans 5 minutes.

    On nous a reclassé sur un bus qui arrivait 4h plus tard que l’arrivée prévue, c’est à dire à 22h (sans compter les retards ou si il ne se pointe pas non plus) – ce qui était impossible pour nous, donc j’ai annulé, demandé un remboursement et on a du prendre le train.

    Et Ouibus refuse de m’accorder ce remboursement car « le bus a eu du retard, est passé à 14h40 et ils ne sont pas responsables des aléas de la routes. Et de plus on proposé un autre bus gratuitement. »

    Oui sauf qu’ils sont bien responsables du non passage de leur bus – et me reclasser sur un autre bus bien plus tard, merci je n’en veux pas – le bus ne passe pas c’est assez logique de le rembourser aux passagers plutôt que nier les faits et les prendre pour des cons…..

  4. Alban dit :

    Bonjour,
    Hier le 03/03 j’ai annulé ma réservation sur mon mobile, je rentre ma réservation ( Bourg Saint Maurice – Paris) et mon adresse mail dans l’application ouibus.com.

    Tout fonctionne je peux annuler ma réservation pour récupérer le prix du billet en avoir comme le réglement l’indique. L’annulation est prise en compte dans l’appli. En théorie…

    J’achète un billet TGV à 17h12 auprès du contrôleur, je règle avec ma carte bleue.

    Ce matin je me connecte à l’application ouibus.com avec mon numéro de réservation
    et je constate que l’annulation n’a pas été prise en compte.

    Il m’ont volé 95 euros ce qui est cher pour un aller simple Bourg Saint Maurice Paris.

    La morale de cette histoire c’est que Ouibus appartient à la SNCF donc la SNCF à le beurre et l’argent du beurre et même la crémière car la SNCF m’a fait payé le TGV
    (normal) mais m’a subtilisé 95 euros car leur informatique est défaillante.

    Avec Ouibus, c’est la croix et la bannière, ce service LOW COST qui est misérable de chez misérable.

    J’ai perdu toute confiance en OUIBUS et je peux vous dire que je dirais à tous mes amis
    de ne pas pendre OUIBUS qui est une arnaque totale.

  5. Elya dit :

    Je suis actuellement dans un ouibus, pour Paris Nantes. On fera en tout 9h de route… les arrêts sont très rapides ( 5min) et il n’y a mm pas de distributeur pour se restaurer.. pas grave des le début du trajet on nous promet une pause réglementaire et obligatoire de 45 min. Mais l bus ayant pris plus d’1h de retard à cause du trafic, le chauffeur me dit qu’on ne s’arrêtera pas.. je lui demande au moins un arrêt de 5min dans une station pour acheter de l’eau.. car je n’ai pas vu depuis le début du trajet, ( j’ai soif et je suis en plein jet lag et physiquement pas en forme du tout)…. il refuse, le ton monte, je lui dit que c’est interdit de ne pas nous laisser une pause au moins pour acheter vite fait de quoi se restaurer .. il me répond  » au moins vous pisserez moins! »

    • Seb dit :

      « c’est interdit de ne pas nous laisser une pause »
      Le chauffeur décide de la pause, c’est lui le conducteur…
      Pour info:
      La conduite est limitée à 9 h par jours en gros.
      La durée conduite continue maximale ne doit pas excéder 4h30 la journée et 4h la nuit (unique pause obligatoire).
      Donc il peut très bien faire qu’une pause si il viens de prendre le bus.

    • Seb dit :

      Ps: On prévois toujours une bouteille d’eau, c’est un bus pas un Uber…

  6. Benzerdjeb dit :

    Bonjour tout le monde
    SVP ce bus ouibus est il adapté aux personne à mobilité réduite ?
    Merci à l’avance

  7. evgaz dit :

    Peut-être un peu tard, mais cela peut être toujours utile pour ceux qui veulent prendre OUIBUS :

    OUIBUS a annulé nos bus d' »aller » et de « retour » dans la même journée du 26/11/2017 (Paris – Tours et Tours – Paris) et nous a « reclassé » pour les autres bus à notre insu, sans demander notre avis et sans jamais nous prévenir au préalable !!! Notre programme, que nous avons préparé presque 3,5 mois avant le départ, a été complètement détruit (6 heures à Tours à la place de 11 heures prévues). La rencontre et le dîner avec nos amis dans un bon restaurant (le but de notre voyage) a été gâché par OUIBUS (le dîner dans un bon restaurant réservé a été annulé à cause de départ à 18h45 à la place de 21h30 prévu).

    Le Service Client de OUIBUS dans sa réponse à notre réclamation n’a présenté aucune excuse et a refusé nous rembourser les billets pour les bus annulés et nous indemniser pour les préjudices subi nous disant que nous n’avons pas laissé nos coordonnées pour nous prévenir de ces annulations et que nous avons « bien voyagé » et donc utilisé nos billets.

    Mais, au moment de l’achat des billets nous avons donné toutes les informations nous concernant qu’on nous a demandé. Si la collaboratrice de OUIBUS qui nous a vendu les billets au guichet le 14/08/2017 n’a pas demandé nos coordonnées téléphoniques ou nos adresses E-mail, ce n’est en aucun cas de notre faute, mais la faute de cette personne. De plus, au moment d’achat de nos billets nous avons présenté nos cartes d’identité qui contiennent notre adresse que OUIBUS pouvait utiliser pour nous prévenir de ces annulations. Presque 3,5 mois entre la date d’achat des billets et le jour et l’heure de notre départ mentionnés dans ces billets est un délai plus que suffisant pour envoyer et recevoir le courrier dans la région parisienne et en France.

    Concernant l’annulation de notre bus pour le « retour », nous avons appris cela par pur hasard au guichet de OUIBUS à Bercy 20 minutes avant notre départ initialement prévu le matin du 26/11/2017, car c’est nous qui ont demandé ces renseignements vu l’annulation de notre bus pour l' »aller ». Si nous ne l’avions pas demandé, personne de chez OUIBUS ne nous aurait pas prévenu de l’annulation de notre bus pour le « retour » quand nous avons présenté tous nos billets au guichet. Je n’imagine même pas ce que nous aurions fait à Tours à la gare routière vide à 21h00 à attendre le départ de notre bus à 21h30 qui était annulé !

    Concernant « vous avez bien voyagé et donc utilisé vos billets », nous avons été obligés d’accepter ces modifications car OUIBUS nous a mis devant le fait 20 minutes avant notre départ de Paris prévu initialement sans nous laisser le choix, car nos amis nous attendaient déjà à Tours et nous avions des cadeaux pour eux.

    De plus, la personne au guichet de OUIBUS nous a dit le 26/11/2017 avant notre départ de Paris que nous serions remboursés et indemnisés par OUIBUS après notre réclamation que nous pourrions faire à partir du lundi 27/11/2017, car le Service Client est fermé le dimanche. Malheureusement, le Service Client de OUIBUS n’a pas eu de même avis sur ce sujet.

    Et ce n’est pas tout ! Nous avons apprécié la « qualité » de la prise en charge par OUIBUS des clients, dont le bus a été annulé. Nous avons été obligés d’attendre un autre bus pour « aller » pendant 2h15 debout dans le froid (+2°C dehors), car la salle d’attente au RDC à la gare de Bercy était pleine et mal chauffée et l’accès dans la salle au 1er étage vide et bien chauffée nous a été interdit par le personnel de la gare, car elle était réservée, d’après eux, aux clients de SNCF, mais pas aux clients de OUIBUS. Et « la cerise sur le gâteau » : notre voyage de « retour » pendant plus de 3 heures comme en frigo, avec le courant d’air froid malgré la demande au chauffeur de mettre le chauffage en marche ou de couper la ventilation. Après l’attente de notre « aller » et notre « retour », nous sommes revenus à la maison complètement cassés et malades tous les deux. Concernant ces « petits détails », le Service Client de OUIBUS a fait la sourde oreille.

    Pour info : comme remboursement et indemnisation, nous avons demandé le minimum que OUIBUS pouvait faire dans cette situation pour sauvegarder son image. La somme en question refusé par OUIBUS était de 69 euros. La honte !

    Je n’ai jamais vu ce niveau de « services » accompagné de foutage de gueule des clients. Vu « la qualité » de leurs prestations, leurs prix « pas chers » sont exorbitants. Il est vrai que « le fromage gratuit est seulement dans une souricière »… OUIBUS ? Fuyez comme la peste !

  8. Eveillard dit :

    Bonjour, actuellement sur un trajet Toulouse Bordeaux, partis en retard de Toulouse. ..Le chauffeur n’a toujours pas fait d’arrêt qui reste obligatoire ! J’ai déjà utilisé ouibus plusieurs fois et les chauffeurs se sont toujours arrêté comme il se doit, pour pouvoir nous restaurer ou faire une pause « pipi » ..(Ah oui car les toilettes ne fonctionnent pas toujours …) je trouve ce chauffeur inconscient …Le côté financier est très bien pour voyager avec ouibus mais tout le reste ne suit pas!

    • Seb dit :

      « Le chauffeur n’a toujours pas fait d’arrêt qui reste obligatoire !  »
      Le chauffeur décide de la pause suivant sont temps de conduite, c’est lui le conducteur…
      Pour info:
      La conduite est limitée à 9 h par jours en gros.
      La durée conduite continue maximale ne doit pas excéder 4h30 la journée et 4h la nuit (unique pause obligatoire).
      Donc il peut très bien faire une pause suivant depuis quand il conduit ou aucune si il viens juste de prendre le bus avec un trajet aussi court que Toulouse Bordeaux.

  9. Savary dit :

    Je vous déconseille pour ma part de rentrer vos coordonnées bancaires sur le site OUIBUS ! !! Suite à un souci informatique lors de ma réservation, ne venant même pas de mon fait, ils n’ont eu aucun scrupule à débiter 2 fois mon compte pour un seul et même billet, soit plus de 300 euros, et n’ont comme seule proposition un bon d’achat de 160 euros, valable 3 mois….et la meilleure défense étant l’attaque, Charlotte « responsable  » clientèle m’explique qu’après tout, j’avais qu’à les appeler ou consulter la page AIDE de leur site…C’est simplement honteux ! !!! J’ai le sentiment d’avoir été volée par cette société. ..

  10. Quainon isabelle dit :

    Ouibus …. le dédain total des clients … le bus que nous devions prendre n’est jamais arrivé et pour cause il n’était pas programmé en exploitation (on parle d’un Paris Deauville soit deux heures et demi de voyage) …. trente clients sur le carreau, aucune explication, aucune solution (un voyage proposé trois jours plus tard …) , service client injoignable et deux agents sur place qui ne parviennent pas non plus à joindre leurs collègues …. inouï(bus)

  11. UGOLINI Danielle dit :

    Impossible d’obtenir un correspondant au service clientèle, tous les numéros ne sont plus attribués.
    J’ai obtenu un bon d’achat à la suite d’une annulation mais au moment de l’utilisation ça ne marche pas et quand j’essaie à nouveau d’utiliser ce bon on me répond qu’il a déjà été utilisé. Vive le progrès et l’informatique.
    Aucun respect de la clientèle

  12. bourmaud dit :

    Quelle incompétence. Ils suppriment la ligne Quimper Nantes du samedi matin (départ à 08H00 – arrivée 11H20) pour la remplacer par un départ à 11H00 de Quimper et arrivée à Nantes 8 heures après, avec un changement. Ils suppriment en fait ce qui marche pour le remplacer par des lignes que personnes ne veut. C’est bien la SNCF derrière. Une catastrophe ces gens là.

  13. Gabriel Santiago dit :

    Moi aussi, encore un autre mauvaise expérience avec Ouibus: 50min de retard pour partir de Lyon à Paris pendant la nuit. Nous sommes arrivés avec 2h35min de retard, ce qui m’a fait perdre mon train vers Compiègne et détaille: tout ça, dans le jour J de ma soutenance de stage. Minimum, chuis fâchée.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *