left arrowAccueil blog

iDVROOM lance 15 nouvelles lignes de covoiturage courte distance

Après avoir lancé deux premières lignes de covoiturage en novembre 2016 (Bourgoin-Jallieu – Lyon) et mai 2017 (Dunkerque – Lille), un concept depuis repris par BlaBlaCar, iDVROOM a décidé de proposer de nouvelles lignes de covoiturage dans 5 régions : Auvergne Rhône-Alpes, Bretagne, Hauts-de-France, Ile-de-France et Pays de la Loire. On fait le point.

 

17 lignes de covoiturage en France

La filiale de SNCF, à travers son application POP & VROOM, a initié, dès 2016, la mise en place de lignes de covoiturage. Ces lignes sont équivalentes à des lignes de bus et proposent des points d’arrêts fixes et définis par l’application pour faciliter les réservations entre les conducteurs et passagers sur des trajets du quotidien. En moyenne, un covoiturage de ce type coûte 2€ et iDVROOM précise dans son communiqué que pour un trajet de 80 km, les automobilistes qui covoiturent quotidiennement peuvent économiser jusqu’à 280 euros par mois grâce au partage des frais.

Frédérique Ville, directrice générale iDVROOM, indique que « depuis l’ouverture de nos premières lignes, des milliers de trajets sont proposés. Nous avons donc étendu ce service à plusieurs localités de France où la demande de covoiturage est forte. » Ainsi, depuis le 20 septembre, 15 nouvelles lignes sont disponibles via l’application POP & VROOM. Au total, 17 lignes de covoiturage courte distance sont donc désormais proposées à travers la France.

  • Dunkerque-Lille
  • Arras-Lille
  • Maubeuge-Lille
  • Nantes-Rennes
  • Saint-Malo-Rennes
  • Laval-Rennes
  • Retiers-Rennes
  • Beauvais-Roissy
  • Compiègne-Roissy
  • Soissons-Roissy
  • Grenoble-Lyon
  • Chambéry-Lyon
  • Château Gaillard-Lyon
  • Valence-Grenoble
  • Monestier-de-Clermont – Grenoble
  • Chambéry-Grenoble
  • Chambéry-Annecy


En proposant ces nouvelles lignes, iDVROOM espère fluidifier des axes fortement empruntés alors que selon une étude de l’ADEME le taux d’occupation des véhicules n’est seulement que d’1,2 passager en moyenne.

 

Comment marche POP & VROOM ?

Après téléchargement de l’application (disponible sur Android et iOS), le conducteur publie ses trajets qu’il effectue régulièrement et les planifie pour la semaine en cours ou à venir, en utilisant. De son côté, le passager reçoit des notifications en temps réel selon les points de départ et d’arrivée qu’il a sélectionné sur la ligne de covoiturage en question. Il peut alors sélectionner l’offre qui lui correspond le mieux parmi celles disponibles.

En cas de retour non disponible en covoiturage, POP & VROOM assure une garantie retour en TER sur 12 de ses 17 lignes.

Source : SNCF

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2416 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *