left arrowAccueil blog

Insolite : pour emprunter la voie de covoiturage, il utilisait un passager en… bois

C’est bien connu, aux États-Unis, les autoroutes disposent de voies exclusivement réservées au covoiturage. C’est afin de profiter de cet avantage que James Campbell, 56 ans, a usé d’un stratagème ingénieux : un mannequin en bois comme passager.

 

Ne pas arriver en retard au travail

Vendredi matin, un policier, qui surveillait l’autoroute de Long Island (New-York), a repéré une voiture en excès de vitesse sur la voie de covoiturage. Celui-ci décide alors de faire arrêter le véhicule afin de dresser un PV et demande les papiers des passagers présents. Si le conducteur s’exécute aussitôt, il n’en est pas de même pour le passager. Et pour cause puisque celui-ci est en bois et habillé d’un simple sweat à capuche.

Le policier va vite se rendre compte de la supercherie et précisera plus tard à une chaîne de télé qu’il s’est retenu de rire en voyant le stratagème employé. Le conducteur a, de son côté, indiqué au policier qu’il avait utilisé cette ruse pour la première fois afin d’arriver à l’heure à son nouvel emploi avant d’avouer à la télé nationale qu’il usait de cette technique depuis des mois…

Le conducteur, qui a écopé d’une citation à comparaître, a confessé qu’il continuerait à utiliser ce stratagème, la police lui ayant laissé son mannequin en bois. Afin de varier de covoitureur, l’homme a précisé avoir déjà élaboré une version féminine. La police est prévenue !

Sources : 7sur7, L’essentiel

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2816 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *