left arrowAccueil blog

Grève SNCF en Aquitaine : trafic Intercités et TER perturbés

Du jeudi 30 juillet à 4h jusqu’au lundi 3 août à midi, une grève SNCF aura lieu dans la région Aquitaine. Si les trains TGV ne seront pas concernés par ce mouvement, ce dernier impactera cependant le réseau Intercités et TER.

Les trains Intercités circulant sur l’axe Toulouse-Bayonne-Hendaye connaîtront des ajustements mais ils devraient tous être maintenus pendant la grève SNCF. Pour les TER, il est conseillé de se renseigner auprès des services suivants :

A noter : l’ensemble des trains de nuit prévus pour le dispositif spécial mis en place pendant les Fêtes de Bayonne sont annulés. Les voyageurs ayant déjà acheté des billets pour ces trains spéciaux peuvent obtenir le remboursement de ceux-ci en gare pour les billets achetés au guichet. Pour les billets achetés en ligne, il faut prendre contact avec le service TER Aquitaine à l’adresse suivante afin d’être dédommagé : https://www.ter.sncf.com/aquitaine/contacts

 

Une grève pour assurer la sécurité des passagers

Dans un communiqué, la CGT Cheminots, à l’origine du mouvement, indique que cette grève a pour but de dénoncer un manque de sécurité sur le réseau Aquitain. « Le dimanche 11 janvier 2015, […], un train transportant des voyageurs a vécu un grave incident, qui aurait pu avoir les même lourdes conséquences (que l’accident de Denguin, ndlr). Ce train de voyageur, avec du matériel spécifique autorail X73500, a « déshunté » à 7 reprises sur 11 kms entre Bordeaux et Bayonne. » En cas de « déhsuntage », le train n’envoie plus de signal et cela peut entrainer : « une collision à un passage à niveau ouvert, un nez à nez entre deux trains, un rattrapage par l’arrière du type de Denguin… »

Le syndicat continue en indiquant qu’il « refuse de mettre en danger les usagers, les citoyens et le personnel » précisant que « depuis le 02 mars 2015, la Direction SNCF entend imposer sa politique managériale au détriment de la sécurité des usagers, des citoyens, des cheminots. Deux salariés SNCF ont refusé ces derniers jours de conduire ces trains incriminés, subissant des sanctions disciplinaires avec retenues sur salaires. »

Sources : TER Aquitaine, CGT Cheminots – Crédit Photo : photo-graphe via Pixabay

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2816 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *