left arrowAccueil blog

Des voyageurs organisent un barbecue dans le train

Si vous avez un petit creux pendant vos voyages en train, on vous conseille de prendre le TER Nancy – Bar-le-Duc. Comme le révèle le journal l’Est Républicain, des habitués de ce trajet organisent régulièrement des repas à bord des voitures du TER. Ce qui a commencé par des apéros avec charcuterie et fromage, c’est vite transformé en des repas un peu plus élaborés.

Après « des petits-déjeuners » et une « raclette-party » comme le confie Etienne, l’un des organisateurs, ils ont décidé d’organiser un barbecue à bord du train. Avec les autres habitués, devenus depuis des amis, ils ont branché leur barbecue électrique et ont commencé à griller leur saucisse et à en proposer aux autres voyageurs. Une initiative qui n’a pas fonctionné comme le révèle Etienne : « Avec Thomas et Élodie, on leur a proposé un sandwich avec une saucisse grillée. Pas un n’a accepté. On l’a donc offert à l’employé de la SNCF qui nous a autorisés à brancher notre barbecue. »

Il n’est pas certain que les odeurs dégagés par l’appareil soit au goût de tout le monde dans un espace aussi confiné. Mais pas de quoi refroidir Etienne et sa bande : « Certains passagers font toujours la gueule. Nous, on veut juste s’accorder un moment cool. »

Source : L’Est Républicain – Crédit Photo : ER/Alexandre POPLAVSKY

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2512 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. Richard dit :

    « Certains passagers font toujours la gueule. Nous, on veut juste s’accorder un moment cool. » Sous entendu « On fait ce qu’on veut et on vous emmerde ! ». Quelle navrante mentalité, quel manque de respect pour les autres usagers. Je ne comprends pas que la SNCF puisse tolérer ceci.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *