left arrowAccueil blog

Le taxirail, le sauveur des petites lignes de train françaises ?

Une start-up bretonne a pour ambition de révolutionner le transport en train sur les lignes secondaires du réseau ferré français. Un projet qui devrait bientôt voir le jour…

 

L’importance des petites lignes ferroviaires

Les petites lignes de train en France qui desservent les communes de taille moyenne peinent à trouver une rentabilité. Cependant, ces lignes sont d’une utilité importante. D’une part pour la population qui les utilise au quotidien. D’autre part pour lutter contre le réchauffement climatique, car cela permet de diminuer la part des déplacements en voiture.

 

Une innovation au service de la mobilité

C’est dans ce contexte que la société Taxirail a été créée en 2017. La start-up bretonne souhaite relier les petites et moyennes villes de France grâce au train. L’innovation de la société réside dans ses trains légers et sans pilote. Les trains seront surveillés depuis un poste de contrôle fixe.

Les trains de Taxirail peuvent ainsi rouler sur les anciennes voies ferrées tout en transportant 40 personnes (dont 2 places PMR) à une vitesse de 90 km/h. Pour transporter plus de personnes, plusieurs modules peuvent s’accrocher les uns aux autres et ainsi agrandir le train.

Grâce à ses trains, Taxirail pourra permettre de diminuer les coûts d’exploitation des petites lignes tout en proposant un service durable pour l’environnement. Les trains seront propulsés grâce à une motorisation hybride GNV/électrique ou à hydrogène.

Cette innovation pourra permettre de répondre au projet du gouvernement de redynamiser 1 000 petites gares en France. Un plan d’investissement de 7 milliards d’euros est prévu à cet effet.

 

Un premier projet en Normandie ?

La société s’est ainsi vu confier l’étude de faisabilité par l’agglomération Caux-Seine Agglo située entre Le Havre et Rouen en Normandie. Il sera question de la réintroduction des services voyageurs sur la ligne de 19 km de Port-Jérôme-sur-Seine à Bréauté-Beuzeville. La ligne est actuellement utilisée par des trains de marchandises entre la raffinerie de Gravenchon et le Havre.

La société prévoit de lancer 200 navettes dans les cinq prochaines années.

 

Crédit photo : Pat Scrab via Pixabay

Tags:

A propos de l'auteur : Victor de KelBillet

Victor de KelBillet

Adepte des voyages, j'aime trouver des conseils et bonnes astuces pour organiser ceux-ci ! Aujourd'hui, je voyage en famille, principalement en "mode slow" (avec de jolies découvertes en train et en France). Avec ma casquette de rédacteur web pour KelBillet, je partage avec vous mes bons plans et infos insolites autour des transports !

a écrit 158 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *