left arrowAccueil blog

Voyager dans la stratosphère, c’est bientôt possible !

En développement depuis plusieurs années, de nombreux projets de tourisme spatial aboutissent actuellement. Voici un petit tour d’horizon.

La course à l’espace des milliardaires

Le 20 juillet prochain, Blue Origin lance son premier vol spatial touristique, avec son fondateur Jeff Bezos (également fondateur d’Amazon). La fusée New Shepard emmènera un équipage de 4 personnes à la frontière de l’espace à 100 km d’altitude. Durée du voyage : seulement 11 petites minutes pour un coût de 28 millions de dollars !

Une autre société Virgin Galactic, fondée par le milliardaire Richard Branson, va faire décoller son vaisseau le SpaceShipTwo Unity le 11 juillet prochain pour un vol test. 4 personnes seront à bord dont 2 pilotes, Richard Branson et 3 autres membres de sa société. Aucune fusée n’est utilisée. Le vaisseau sera largué directement depuis un avion porteur avant de se rendre dans l’espace. Après deux autres vols test, le début des vols commerciaux est prévu pour 2022 au prix de 250 000 dollars le billet.

Elon Musk le fondateur de SpaceX (également fondateur de Tesla) est aussi dans la course. Le premier vol touristique est prévu le 7 septembre prochain. L’équipage partira à bord d’une capsule Crew Dragon (comme celle de Thomas Pesquet) ! Ce voyage est financé par le milliardaire Jared Isaacman. Celui-ci a fait don des 3 dernières places à des personnes méritantes de la société civile.

Un voyage dans l’espace “low cost” en ballon à hydrogène

Une société américaine World View Enterprises spécialisée dans les vols en ballon dans la stratosphère a récemment créé une filiale pour le tourisme spatial : Space Perspective. Elle développe un ballon, le Neptune One, rempli d’hydrogène capable de monter à 30 km d’altitude avec 8 personnes à bord. Au lieu d’utiliser une fusée très coûteuse pour se propulser, le ballon fera une ascension progressive dans l’espace. Le vol durera 6 heures et offrira à ces touristes de l’espace une vue à 360° sur notre planète. Cette solution technologique permet d’une part de réduire son coût (le prix des billets est annoncé à partir de 125 000 dollars) mais aussi son empreinte carbone. En effet, le vol se fera sans émission de gaz à effet de serre. Il ne reste plus qu’à attendre 2024 le lancement commercial. Cela laisse 3 ans pour économiser !

 

Alors, prêt pour un voyage dans l’espace ?

 

Source : J2 mobile – Crédit photo : creative commons via Unsplash

A propos de l'auteur : Victor de KelBillet

Victor de KelBillet

Adepte des voyages, j'aime trouver des conseils et bonnes astuces pour organiser ceux-ci ! Aujourd'hui, je voyage en famille, principalement en "mode slow" (avec de jolies découvertes en train et en France). Avec ma casquette de rédacteur web pour KelBillet, je partage avec vous mes bons plans et infos insolites autour des transports !

a écrit 16 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *