left arrowAccueil blog

SNCF : 25 lignes de TER menacées de fermeture selon une association d’usagers

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) vient de transmettre à Europe 1 une liste de lignes TER laissées selon eux à l’abandon par la SNCF et qui sont « menacées de fermeture à court terme ». Entendez par là dans moins de 10 ans.

Pour l’association, le délaissement des lignes TER n’est pas dû au seul fait de la localisation des gares dans des bassins d’emplois peu attractifs. L’une des raisons serait des « horaires (qui) sont inadaptés aux besoins. Par exemple, il est impossible d’arriver avant 10h du matin dans la grande ville terminus de la ligne. Les correspondances sont mal organisées avec les trains des grandes lignes. Le matériel est vétuste, inconfortable et les pannes et les retards sont fréquents » selon Jean Sivardière, président de l’association.

 

5.000 kilomètres de lignes concernés

Plus de 5000 km de lignes seraient menacés selon la FNAUT, 7800 km d’après Le Figaro si l’on prend en compte toutes les lignes qui font circuler moins de 10 trains par jour. Une menace de fermeture de ligne qui n’est pas contestée par la SNCF selon Europe 1. Mais la compagnie ferroviaire indique qu’elle n’est pas la seule décisionnaire. En effet, RFF ainsi que les régions, qui ont en charge les lignes TER depuis maintenant 10 ans, interviennent aussi dans la décision de maintenir ou non en activité une ligne TER.

Or, les régions ont de moins en moins de budget pour les lignes TER et l’entretien de celles-ci coûte très cher. La SNCF et RFF de leur côté vise à remettre avant tout en état les nœuds ferroviaires denses où circulent des millions de voyageurs ce qui peut expliquer la vétusté des lignes mise en avant par la FNAUT.

 

Les 25 lignes TER menacées de fermeture

Gilles Dansart, spécialiste des réseaux ferrés, a indiqué à Europe 1 que « ce qui est certain, c’est qu’il est dur d’assumer une fermeture de ligne ». Voici la liste des lignes qui pourraient à court terme subir une fermeture de ligne selon l’association d’usagers :

  • Morlaix – Roscoff
  • La Roche-sur-Yon – Thouars
  • Busseau- Aubusson – Felletin
  • Limoges – Brive-la-Gaillarde
  • Périgueux – Le Buisson
  • Agen – Siorac-en-Périgord
  • Rodez – Sévérac-le-Château
  • Carcassonne – Limoux – Quillan
  • Montréjeau – Luchon
  • Villefranche – La-Tour-de-Carol
  • Bédarieux – Millau – Sévérac – St-Chély-d’Apcher
  • Ligne des Cévennes
  • Livron – Aspres-sur-Buëch
  • Breil-sur-Roya – Coni
  • Marjevols – Mende
  • Thiers – Boën
  • Clermont-Ferrand – Laqueuille – Ussel
  • Parray-le-Monial – Lozanne
  • Andelot – St-Claude – Nurieux
  • Epinal – St-Dié
  • Nancy – Vittel – Merrey – Clumont
  • Laon – Hirson
  • Ascq – Orchies
  • Etaples – St-Pol-sur-Ternoise
  • Abbeville – Abancourt – Le Tréport


 

Les trains remplacés par des cars ?

La Cour des comptes préconise de remplacer les trains des lignes TER par des cars qui seraient selon eux beaucoup moins coûteux et plus justifiés. Une décision que n’approuve pas la FNAUT qui a fait appel à des experts pour établir un rapport qui indique que pour qu’une ligne ferroviaire soit justifiée, il suffit d’une dizaine de trains par jour avec 5 à 10 voyageurs en moyenne dans ces trains.

Pour maintenir en vie les lignes menacées, la FNAUT préconise d’ouvrir celles-ci à la concurrence. Et vous, êtes-vous favorable à cette proposition ?

Sources : Europe 1, Le Figaro, 20 Minutes – Crédit Photo : Cornelius Koelewijn

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2407 articles sur le blog de KelBillet.

9 Commentaires

  1. David dit :

    Je pense que les cars pourraient et devrient être utilisés si et seulement s’il n’existe pas de voie ferrée pour arriver dans une commune, un village ou une ville. Le remplacement systématique par des cars opérés par des sous-traitants me semble pratique à court terme, mais nuisible à long terme si d’éviter le dépeuplment rural il s’agit. Quant à la disparition du train Thouars-La Roche sur Yon, ce serait pratiquement la mort de Thouars.

  2. jose dit :

    il faut l avouer il y a beaucoup de gares sans que personne ne monte. rien que dans mon secteur, pas tres loin de lens, il y a de nombreuses petites gares sans jamais n y voir personne.

    dans ce cas autant mettre des bus en effet

  3. damien dit :

    la ligne Andelot-St Claude la RFF laisse la ligne sans entretien les train roulent sur certain secteur a 30km/h mais pourtant il y a du monde en semaine qui prend cette ligne (scolaire en majorité et autre voyageur) en plus elle est classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO celle ligne a pour surnom » la ligne des hirondelles »

  4. Lefebvre dit :

    Je suis consterné , mais celà ne m’étonne pas, il y a des années que les lignes secondaires sont délaissées au profit du T.G.V.!, pourtant avec tous les gens sans travail on devrait les formés pour remettre en état les voies . Si on compte un billet T.G.V.en moyenne à 60 euros conte tenu des avantages de certaines personnes, sur Paris Toulon à raison de 240 places et 20 voitures, çelà fait 288000 euros par train et que les trains se suivent de prés sur les directions du midi vous pouvez vous imaginé le gain en 12 heures, et la S.N.C.F. se plaint! n’y a t’il pas quelques centaines d’euros pour entretenir les trains régionnaux. Avez-vous déjà pris un car de remplaçement du train? c’est incomfortable, il met 3 fois plus de temps, il encombre les routes, il a du mal à passer dans les villages, il a du mal à ètre à l’heure, il est moins sécurisant que le train, il revient à long termes plus cher en entretient ect…etc…que l’état fasse travailler les gens qui restent chez eux en touchant chomages et autres allez remettez en état nos lignes de chemins de fer, nos églises, nos chateaux, et autres du travail il y en a et ça relancera l’artisannat et le commerce

    • simple-touriste dit :

      Bref, vous proposez pour nous sortir de la crise causée par le socialisme, de généraliser le communisme.

  5. maurin roland dit :

    je suis entierement contre la fermetures des lignes sncf.on parle de pollution encombrements routiers accidents etc…………..et nos dirigeants font le contraire car on sait que ce cretin de pepy est a la solde d’un gouvernement qui se dit socialiste qui qui ne font du social que de nom.en fermant des lignes triages depots c’est la liquididation pure est simple de la sncf moins de cheminots moins de promotions et evidemment plus de chomages mois je dit vive la revolution avec l’ensemble de tout les travailleurs contre la bourgeoisie et les seigneurs de la finance qui s’en mettent pleins les poches dont des privileges.pour ceux qui ont la memoire courte ou ceux qui ont la memoire de ceux qui les interesse les privileges ont ete abolis dans la nuit du 4 aout 1792 mais cacun sait que l’histoire peut se repeter.avis aux amateurs

  6. Grellet dit :

    Bonjour

    Des lignes de TER rejoignant des grands axes sont indispensables avec une vitesse limitée à 80 Km sur les routes , le train reste compétitif ,le confort d un train n à rien à voir avec un bus cahotant sur des routes départementales saturées .
    Les gares des grandes villes sont centrales
    Il faut aussi des tarifs adaptés horaire en adéquation pour les correspondances avec les bus Une harmonisation des moyens de transports SNCF / Autres opérateurs si la sncf se montre incapable de gérer une ligne que les régions respectent leurs engagements électoraux si les politiques veulent être crédibles ce n est pas le cas en Occitanie ligne Carcassonne / Quillan et autres projets néfastes pour les transports en commun .
    Nous devrions nous inspirer de nos voisins Suisses qui savent gérer un réseau ferroviaire avec différentes compagnies efficaces et réellement au service de la population

  7. ADU -FNAUT dit :

    Bonjour

    je me présente je suis le Président de L’ADU-FNAUT sur la ligne Paris -Laon ,notre ligne est aussi menacée de fermeture dans l’avenir . Je vous propose de nous regrouper afin de transmettre notre mécontentement devant le Ministére des Transports à la Défense avec toutes les associations de la France . Cela portera mieux que chacun dans son coin .
    Qu’en pensez vous ?

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *