left arrowAccueil blog

Gare Montparnasse : avez-vous le droit à un dédommagement suite à la panne SNCF ?

Ce dimanche 3 décembre 2017, de nombreux voyageurs ont été impactés par une panne à la gare Montparnasse suite à un bug informatique. Selon Patrick Jeantet, directeur de SNCF Réseau, « sur les 250 trains en circulation, 70% ont été acheminés en temps et en heure, 30% ont eu du retard » ou ont été annulés. Comment obtenir un dédommagement si vous n’avez pas pu voyager comme prévu ? Réponse dans cet article.

 

TGV annulés ou retards supérieurs à 4 heures : billets entièrement remboursés

Au micro de RTL, Patrick Jeantet a confirmé que les billets et les frais engendrés (hôtels, taxis, …) seront entièrement remboursés pour les personnes qui ont eu un train annulé ou si celui-ci a accusé un retard de plus de 4 heures. Les voyageurs disposent de 60 jours pour faire la demande de remboursement du billet et/ou des frais engendrés (sur présentation des justificatifs).

Pour cela rendez-vous sur le site de SNCF pour télécharger le formulaire de la garantie G30 ou pour faire les démarches directement en ligne : http://www.sncf.com/fr/compensation-g30.

 

TGV en retard : des remboursements progressifs

Depuis un an, SNCF indemnise tous les voyageurs dès lors qu’un train arrive avec 30 minutes ou plus de retard. L’indemnisation est progressive en fonction du retard effectif :

  • de 30min à 1h59 : 25% du prix du billet remboursé
  • de 2h00 à 2h59 : 50% d’indemnisation
  • plus de 3 heures : 75% du prix du billet remboursé pour les retards supérieurs à 3 heures

Comme en août dernier, les retards de plus de 4 heures seront entièrement indemnisés. Vous pouvez faire votre demande de compensation directement sur le site de SNCF dans les 60 jours : http://www.sncf.com/fr/compensation-g30.

En cas de difficultés, vous pouvez également vous tourner vers un guichet SNCF qui pourra vous transmettre un formulaire de remboursement.

 

OUIGO : quels sont vos droits ?

Si vous avez voyagé avec OUIGO ce dimanche, et que votre train a été impacté par la panne SNCF, vous pourrez sans doute obtenir une compensation. Cependant, comme pour les TGV, l’indemnisation est progressive.

  • Retard inférieur à 1 heure : aucune compensation
  • Retard de 60 minutes à 1h59 : compensation de 25% du prix du billet (hors option) en bons d’achat. Elle est envoyée directement par OUIGO sans intervention de votre part à l’adresse mail renseignée lors de l’achat
  • Retard de plus de 2 heures : indemnisation de 50% du prix du billet (hors option) en bons d’achat. Comme pour le palier précédemment, la compensation est envoyée automatiquement par OUIGO si vous y avez le droit.

 

Améliorer l’information voyageur

Si la panne a été résolue en deux heures grâce au plan de secours élaboré suite à l’incident d’août dernier, Patrick Jeantet a regretté au micro de RTL que « l’information voyageur n’a pas été à la hauteur ». Il a rappelé qu’un chantier était actuellement en cours à la SNCF pour améliorer cela.

Suite à un entretien avec la Ministre des Transports, Patrick Jeantet devra présenter « d’ici à la fin de la semaine une nouvelle organisation et un nouveau management de la gestion des grands travaux » afin d’éviter pareilles mésaventures.

Sources : RTL, Les Echos, SNCF

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2416 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *