left arrowAccueil blog

Gares : SNCF veut les rendre plus confortables et accessibles d’ici 2020

Après avoir annoncé en 2016 un investissement de 820 millions d’euros pour rendre les gares plus accessibles et avoir ouvert de nouveaux services du quotidien dans ses gares, SNCF souhaite continuer ses investissements afin d’en améliorer le confort et l’accessibilité.

 

35 gares ciblées en priorité

Patrick Ropert, patron de la filiale Gares & Connexions qui a en charge la gestion des gares SNCF, a confié au journal les Echos que SNCF devrait investir 1,2 milliards d’euros dans la rénovation de ses gares entre 2018 et 2020 « pour accroître le confort, l’accessibilité, mais aussi le volume de surfaces commerciales » et rappelle qu’« à l’heure actuelle, nous avons des chantiers importants à Paris-Montparnasse, Paris-Nord, Rennes, ou encore Nantes ».

Les efforts de rénovation seront avant tout concentrés sur les 35 plus grandes gares SNCF. Pourquoi ? Car ce sont elles qui permettent de générer le plus de revenus : 60% des 3.1 milliards de retombées économiques selon une étude de Gares & Connexion. Les revenus dégagés pourront par la suite être investis dans les quelques 3 000 autres gares du réseau SNCF comme le souligne Patrick Ropert : « une large part des revenus vient des 35 plus grandes gares et celles-ci servent à faire vivre et financer la rénovation des 3.000 autres. D’où l’importance d’exploiter le potentiel de croissance de ces 35 gares ».

 

Développer les zones commerciales

Depuis de nombreuses années, SNCF souhaite transformer les gares en véritable lieu de vie au coeur des quartiers et villes. Pour Patrick Ropert, l’évolution du comportement des voyageurs / consommateurs favorise cette évolution : « Ils ont moins envie de passer le samedi matin à pousser un Caddie dans les allées d’un supermarché. Ils souhaitent glisser leurs courses dans les temps des trajets quotidiens. Ce qui profite aux commerces de gare et les acteurs du marché le savent bien. »

Chaque année, les commerces présents en gares génèrent 1,16 milliard d’euros alors que seulement 400 gares comptent des commerces en leur sein. Pour développer la présence des commerces dans les plus petites gares, SNCF pourrait y faire venir des artisans locaux comme l’a confié Patrick Ropert mais cela sera uniquement possible avec le soutien des collectivités : « ces initiatives sont très corrélées au développement économique local. Et aujourd’hui, toutes les collectivités ont compris le rôle que jouent leurs gares dans leurs villes ».

Au cours de son entretien, le patron de Gares & Connexions a aussi précisé que l’ouverture des commerces le dimanche devraient se généraliser : « aujourd’hui 70 % des boutiques, qui peuvent l’être, sont ouvertes le dimanche et nous l’imposons dans les nouveaux contrats de concession ».

Sources : Les Echos, Le Parisien – Crédit Photo : Patrick Janicek [CC BY 2.0] via Flickr

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2416 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *