left arrowAccueil blog

Hoax : rumeur infondée sur la manipulation des tarifs des billets

Récemment, plusieurs sites de presse en ligne (notamment Rue89 et Le Monde) ont parlé de l’IP Tracking avec des titres accrocheurs et appelant au complot. L’IP Tracking est une technique qui serait utilisée par les sites Internet qui vendent des billets et qui consisterait à faire grimper les prix des billets pour un internaute (identifié grâce à son adresse IP), l’incitant à acheter au plus vite. Or, la variation des prix des billets de train est uniquement basée sur des critères liés au Yield Management et non sur l’IP de l’internaute.

 

Une « info » basée sur… un commentaire anonyme sur un blog

Toute cette polémique est partie d’un commentaire d’un internaute sur le Yield Management indiquant que l’IP tracking était une autre explication de l’augmentation du prix des billets de train. Une affirmation sans preuve relayée ensuite par un blog « conso » du Monde, sans apport d’éléments complémentaires probants. Les autres sites de presse en ligne qui ont relayé cette information n’ont semble-t-il pas non plus cherché à vérifier l’information… C’est un peu l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours.

 

Le principe du Yield Management

Comme nous vous le rappelons souvent sur ce blog, le train comme l’avion sont soumis au principe du Yield Management, c’est-à-dire qu’un certain quota de sièges est alloué aux différents tarifs SNCF : prem’s, Loisir réduit, Plein Tarif Loisir et Pro. Chacun de ces tarifs est doté d’un contingent de places, comme nous vous l’indiquions dans notre article pour trouver le meilleur moment pour acheter son billet de train.

Les prix augmentent donc naturellement car les premières places qui se vendent sont – évidemment – les moins chères.

Cela étant dit, le prix payé sur Internet peut inclure des frais de réservation, notamment pour les billets d’avion, mais pas pour les billets de train (en tous cas, pas sur les principaux sites Internet qui vendent des billets de train) !

 

Alors comment se fait-il que les prix des billets de train diminuent parfois, puis augmentent fortement ensuite ?

On vient de le voir, avec le Yield Management, les prix augmentent naturellement en fonction du taux de remplissage des trains. Cependant, si des billets sont réservés avec option et si celle-ci n’est pas levée, ils sont remis en vente. Les voyageurs peuvent alors constater une diminution du prix des billets entre deux recherches.

 

Le système de réservation ne connaît pas votre IP

La réservation de billets de train et d’avion se base sur de gros systèmes de réservation à l’intérieur desquels sont présents tous les tarifs disponibles afin de permettre aux agences de voyage, aux sites Internet et aux guichets des gares d’avoir accès à cette information. Or ces systèmes de réservation ne connaissent par l’IP des Internautes ou des cookies. Ces systèmes de réservation ne peuvent donc pas renvoyer un prix donné en fonction de la « tête du client » ou du parcours antérieur de l’internaute.

 

Alors, manipulation des prix ou pas ?

L’utilisation de l’IP Tracking pour faire varier les prix n’est donc pas possible au niveau de la compagnie de transport, mais éventuellement au niveau de l’agence de voyages qui commercialise ces billets, via les frais de dossiers.

Pour les billets de train, les principaux sites de vente de billets de train sur Internet (Voyages-sncf.com, Carrefour Voyages et Capitaine Train) ne pratiquent pas de frais de dossier, et ne peuvent donc pas être accusés d’augmenter les prix. Ils ont d’ailleurs communiqué récemment en indiquant ne pas utiliser l’IP Tracking pour manipuler les prix.

Pour l’avion, il existe généralement des frais de dossiers facturés par le site Internet (qui est obligatoirement une agence de voyage en ligne). Ces frais peuvent varier selon les trajets, les compagnies, voire les heures de réservation (par exemple, chez Go Voyages). Certaines compagnies (Easyjet, Air France) ont commencé à communiquer en précisant qu’elles n’appliquaient pas l’IP Tracking.

 

Une enquête pour rassurer les voyageurs

La prétendue utilisation de l’IP Tracking est dénoncée par Françoise Castex, député européenne et Jean-Louis Christ, député qui ont demandé à la CNIL de se pencher sur la question. Suite à cette demande, la CNIL a ouvert une enquête avec la DGCCRF sur cette technique pour voir si celle-ci était appliquée par les sites qui vendent des billets. Une technique qui n’est pour le moment pas avérée, comme l’a concédée la député européenne. Les conclusions devraient être connues d’ici juillet.

Crédit Photo : Photolibre

A propos de l'auteur : La rédaction

La rédaction

La rédaction de KelBillet vous propose au quotidien le meilleur de l'actualité voyage et transports. Tous passionnés de voyages, nous nous efforçons de vous donner toutes les astuces pour voyager au meilleur prix.

a écrit 68 articles sur le blog de KelBillet.

4 Commentaires

  1. Bof dit :

    voir amadeus et les systemes existants fondes sur des modeles tres efficaces… Je doute que ce soit du bluf ! Travaillez vous pour Les CIes aeriennes ou la sncf ??i il y a bien manip du public.

  2. cambray dit :

    je viens d’avoir la PREUVE d’une manipulation des prix par la SNCF !
    Explication: mon épouse chercher une réservation pour notre fille (actuellement à Londres).
    Ayant trouvé une offre satisfaisante, elle se déconnecte pour vérifier auprès de notre fille qu’il n’y a pas de problème d’horaire. Elle se reconnecte. Surprise! les prix ont augmenté!
    Elle me demande de faire la réservation depuis MON ordinateur, j’ai les prix forts! Méfiant,
    je coupe internet, j’efface sur mon navigateur les données d’historique, cookies, etc… Je me re-connecte, SNCF-réservation… j’obtiens les prix initiaux (-50 euro sur un aller-retour). Je ferme mon navigateur. J’y retourne ! Prix Forts !!!
    Les sites à la solde de la SNCF peuvent raconter ce qu’ils veulent ! Je sais ce que j’ai vu et j’ai les copies d’écrans !!!
    salutations

  3. Nadege dit :

    Bonjour,
    j’ai fait une recherche de billet de bus sur Isilines depuis chez moi, j’avais un tarif à 16 €. Au moment de payer, le site de la banque a un bug. Je recommence la manipulation, le billet était monté à 26€. J’envoi un mail au service client qui me dit que les billets au tarif promotionnel étaient épuisés (alors que rien indiquait que mon tarif était promotionnel…).
    Complètement dégoûtée, j’abandonne l’idée de réserver mon billett.
    Je viens de recommencer la manipulation depuis mon travail ce matin, et le billet était comme par magie revenu à 16€ !
    Peut être pas du IP traking, mais comment l’appeler alors ?
    Bonne journée

  4. bla dit :

    Je pense que vous vous trompez, êtes vous vraiment de bonne foi ? cette hoax n’en n’est pas une …. cela m’a été confirmé par des gens travaillant sur des sites de réservations et je l’avais remarqué moi même.
    Il suffit d’arreter une recherche, de la reprendre pour que es prix augmentent … en quelques secondes
    Par contre si entre temps vous deconnectez la box, les prix redeviennent normaux
    Tout le monde sait ça , pas vous ?

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *