left arrowAccueil blog

iDVROOM, UberPOP, Starshipper, … : l’actu en bref de cette semaine

Beaucoup d’actus transports ont rythmé la semaine du 8 au 14 décembre. Voici en bref ce qu’il retenir de cette semaine.

 

iDVROOM : la SNCF remboursera le covoiturage durant les travaux du Transilien

En 2015, le Transilien sera fortement impacté par les travaux et les usagers devront trouver des solutions alternatives pour se déplacer. SNCF propose aux détenteurs de pass Navigo, qui seront concernés par cette réduction de l’offre de train, de leur rembourser leur covoiturage s’ils sont passagers ou de les indemniser s’ils sont conducteurs.

A noter : pour pouvoir bénéficier de ce remboursement ou de l’indemnisation, le covoit doit avoir été réservé via iDVROOM, le site de covoiturage de la SNCF. (Source)

 

UberPOP interdit en Espagne et aux Pays-Bas

Après l’interdiction à Delhi et en Belgique, UberPOP voit son service interdit dans deux nouveau pays : les Pays-Bas et l’Espagne. C’est suite à une plainte des chauffeurs de taxis, qu’un juge espagnol a interdit le service qui permet de mettre en relation un client et un particulier, qui se transforme ponctuellement en chauffeur. La raison évoquée est que les chauffeurs ne disposeraient pas des autorisations nécessaires pour le transport de personnes.

Pour les Pays-Bas, la cour de commerce de La Haye indique que « les conducteurs qui transportent des personnes dans une voiture contre paiement et sans licence enfreignent la loi. » La cour a précisé que l’entreprise et les chauffeurs s’exposeraient à des amendes si le service continuait à être proposé.

UberPOP a répliqué en annonçant qu’elle paierait les amendes appliquées aux chauffeurs hollandais de son service. Le service devrait également continuer à être proposé en Espagne, l’entreprise indiquant que cette décision allait à l’encontre des recommandations de l’UE qui demande une déréglementation complète de l’industrie du taxi. (Source)

En France, UberPOP n’a pas été interdite mais la société devra se conformer à la loi d’après le jugement rendu par la cour de Commerce de Paris ce vendredi 12 décembre. Cependant, le gouvernement a annoncé peu après cette décision que l’application pourrait malgré tout être considérée comme illégale et donc interdite en France à partir du 1er janvier 2015.

 

La 4G proposée dans le tunnel sous la Manche

Bouygues Telecom va permettre à ses clients qui prendront place dans l’Eurostar de bénéficier de la 4G dans le tunnel sous la manche dans le sens Paris – Londres. Pour bénéficier de ce même service dans l’autre sens, il faudra attendre mai 2015. (Source)

 

La compagnie Starshipper se tient prête pour la libéralisation

Le réseau Réunir, qui opère aussi sous la bannière Starshipper, s’est exprimé sur les possibilités qui s’offrait à lui avec la probable libéralisation des lignes de bus en France. Stéphane Duprey, délégué général de l’association Réunir, a ainsi indiqué au Figaro : « en France, nous comptons 6000 autocars et nous pensons que compte tenu de notre maillage sur le territoire, nous serons bien placés pour répondre aux besoins des clients ». Rappelons qu’Eurolines a de son côté spécifié lors d’une interview à BFM Business qu’elle pourrait lancer massivement des lignes interrégionales vers 40 destinations françaises.

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2816 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *