left arrowAccueil blog

Le train reste le mode de transport terrestre le plus sûr, malgré les derniers accidents

Après les accidents survenus à Brétigny, en Espagne et en Suisse, la question de la sécurité du train a été posée. Malgré ces accidents, le train reste le moyen le plus sûr après l’avion. Si on s’intéresse au seul mode de transport terrestre, le train est le mode de transport le plus sûr.

 

Plus sûr que la voiture

En consultant les rapports disponibles sur la sécurité des modes de transport entre 2008 et 2010, il apparaît que le train n’a fait « que » 0,15 mort par milliard de kilomètres-passagers (unité correspondant à un passager transporté sur une distance d’un kilomètre) soit un peu moins bien que pour l’avion, transport le plus sûr, avec 0,1 mort par milliard de kilomètres-passagers.

Francetvinfo indique qu’il y a 28 fois plus de risques de mourir dans un accident de voiture que dans un accident de train et 337 fois plus de risques si l’on compare les deux-roues (scooter, moto) au train.

Un avis partagé par Marc Fressoz, spécialiste du transport ferroviaire interrogé par Francetvinfo : « C’est la loi des séries avec deux catastrophes coup sur coup qui provoquent une vive émotion, mais il est nécessaire de prendre du recul. Le moyen de transport ferroviaire reste beaucoup plus sûr que la voiture, les accidents n’arrivent pas tous les jours. »

 

Amélioration continue de la sécurité

Comme le souligne Jean-Daniel Buri, co-auteur du dernier audit du réseau ferré français, interrogé par Ouest-France : « la sécurité est très poussée depuis l’origine car tous les systèmes sont conçus pour qu’on la renforce en cas de défaillance. Par exemple, si les lignes vieillissent, on prend des mesures pour que les trains roulent moins vite. »

La sécurité reste un élément primordial pour les sociétés de chemin de fer et est en constante amélioration comme le souligne Nathalie Griesbeck, membre de la commission des Transports du Parlement européen : « Les statistiques montrent qu’en Europe, on a diminué le nombre d’accidents, leur gravité et le nombre de morts ».

Ainsi, entre 1990 et 2010, le nombre d’accidents ferroviaires a diminué de moitié tout comme le nombre d’accident ayant provoqué la mort de plus de 5 personnes.

Si l’on s’intéresse aux pays concernés par les accidents de train du mois de juillet, on remarque que la France et l’Espagne ont les meilleurs chiffres en terme de sécurité : 0,16 mort par milliard de kilomètres parcourus. De son côté, la Suisse en 2012 comptait 1,49 morts par milliard de kilomètres parcourus, une baisse significative par rapport à 1991 (4,91 morts).

Malgré ces chiffres positifs, des efforts restent à produire afin d’éviter que de nouveaux accidents se reproduisent même si deux d’entre eux ont été provoqués par des erreurs humaines. Cela passe par des investissements sur la rénovation et la sécurisation des réseaux comme vient de l’annoncer le gouvernement français mais aussi par une harmonisation des règles techniques et de sécurité mises en place sur le réseau européen.

Sources : Francetvinfo, Ouest-France

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2795 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *