left arrowAccueil blog

Financement de la ligne directe Paris – Roissy : qui va payer ?

Gare Roissy CDG

Annoncée depuis plus de 15 ans, la ligne ferroviaire directe entre Paris et l’aéroport Roissy Charles de Gaulle devrait prochainement voir le jour comme l’a annoncé le ministre des transports au Figaro. Pour financer cette ligne, passagers et compagnies aériennes devraient être sollicités.

 

Une taxe de 400 millions d’euros pour les passagers de l’aérien

Le financement de cette ligne passera tout d’abord par une nouvelle taxe sur les billets d’avion et devrait être appliquée indépendamment du fait que vous preniez ou non ce train. Celle-ci devrait permettre de récolter 400 millions d’euros. Une goutte d’eau au regard des 1,7 milliards d’euros nécessaires pour la réalisation de cette ligne. Cette solution envisagée par le gouvernement irait cependant à l’encontre des recommandations qui leur ont été transmises dernièrement et qui indiquaient que les taxes sur les billets d’avion devaient diminuer.

 

Un billet de train à 24€ ?

A cette taxe s’ajoutera le prix du billet de train qui sera beaucoup plus élevé que le prix de l’actuel billet de RER. Il faudra compter 24€ pour parcourir en 15 à 20 minutes les 32km qui séparent la gare Paris Est de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle selon le journal Le Figaro. L’équivalent d’un billet Prem’s Paris – Marseille ou d’un billet Prems Paris Rennes… Actuellement, le prix du billet de RER pour relier Paris à Roissy est d’environ 9€, soit une différence de 15€ avec le prix du futur billet ! Les passagers de ce nouveau train participeront donc activement au financement de celui-ci via l’achat de leur billet de train.

Ce projet est actuellement soutenu par RFF, RATP, SNCF et Aéroports de Paris suite au désistement de Vinci en 2007.

Sources : Boursier.com, Le Figaro, Air Journal – Crédit Photo : Eric Allix Rogers

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2604 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *