left arrowAccueil blog

Fin de la grève Air France : serez-vous remboursé des vols annulés ?

Ce week-end, le syndicat majoritaire de pilotes Air France en grève depuis le 15 septembre a mis fin à son mouvement. Guillaume Schmid, porte-parole du syndicat indique que « les conditions du dialogue social ne sont aujourd’hui pas réunies, nous avons décidé de prendre nos responsabilités en levant le mouvement de grève ». Après 14 jours de grève, le trafic aérien va pouvoir revenir progressivement à la normale comme l’a confirmé la compagnie aérienne.

 

Retour à la normale d’ici mercredi

Il faudra compter deux jours pour que le service soit de nouveau complètement opérationnel, le temps pour Air France de faire face à des « contraintes opérationnelles et réglementaires (contrôle technique des avions immobilisés, positionnement des avions et des équipages pilotes, hôtesses et stewards dans (les) escales pour assurer les vols retours vers Paris,…) ».

Il est possible que des modifications de dernière minute soit nécessaire les prochains jours et la compagnie aérienne conseille à ses voyageurs de vérifier que leurs vols sont bien opérés avant de se rendre à l’aéroport.

A noter que le syndicat Spaf, deuxième syndicat des pilotes Air France (12%), a maintenu son préavis de grève jusqu’au 30 septembre.

 

Remboursement et indemnisation des passagers

Cette grève va coûter particulièrement cher à Air France. Outre les 20 millions de pertes quotidienne, la compagnie aérienne va devoir faire face à une vague de remboursement massive pour tous les passagers qui ont vu leurs vols annulés. Les remboursements des billets annulés se fera intégralement et sans frais et les passagers concernés toucheront également une indemnité :

  • de 250 euros pour les vols domestiques
  • de 400 euros pour les vols européens
  • de 600 euros pour tous les vols long-courrier

Cette indemnité, mise en place par une directive européenne de 2004, peut ne pas être versée lorsque « l’annulation est due à des circonstances extraordinaires, qui n’auraient pas pu être évitées, même si toutes les mesures raisonnables avaient été prises ». La grève d’Air France aurait pu rentrer dans cette catégorie mais la compagnie aérienne considère que cette grève interne ne relève pas de ces circonstances exceptionnelles. Une bonne nouvelle pour les passagers.

Mis à part l’aspect financier, Air France devra également reconstruire son image qui s’est trouvée fortement écornée par cette grève qui était considérée comme injustifiée par 69% des Français. Un travail qui pourrait être rendu difficile par le spectre d’une nouvelle grève étant donné qu’aucun accord n’a été signé entre la direction et les syndicats de pilotes.

 

Fin de Transavia Europe

Cette grève, la plus longue de l’histoire du groupe Air France-KLM, avait comme principal point de discorde le contrat unique et le projet de création d’une low-cost européenne. Cette dernière, qui devait s’appeler Transavia Europe, ne verra pas le jour suite à la pression des syndicats et du gouvernement.

Concernant le contrat unique, qui aurait permis aux pilotes d’Air France de voler sur des avions de Transavia tout en gardant leurs avantages d’Air France, la direction n’a pas cédé. Ce point est d’ailleurs source de discorde entre les pilotes d’Air France et de Transavia. Les pilotes de Transavia n’étaient pas favorable à cette grève et ont mis en avant que le fait que « les 3 800 pilotes d’Air France se comportent toujours comme s’ils avaient droit de vie ou de mort sur les autres compagnies » et même si celle-ci fait partie du même groupe ».

Sources : Le Parisien, Le Monde, Règlement européen 261/2004, Libération

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2406 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. Francois dit :

    Bonjour,
    En cas de retard, d’annulation ou de surbooking de votre vol vous pouvez aussi déposer une réclamation via les compagnies spécialisées. ClaimFlights FR réunis des experts en demande de dédommagement des passagers auprès des compagnies aériennes.
    C’est simple, rapide et efficace, en quelques minutes vous pouvez déposer votre réclamation sur http://www.claimflights.fr
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *