left arrowAccueil blog

Insolite : des avions attaqués par … des essaims d’abeilles

Fin novembre, deux avions n’ont pas pu décoller à l’heure prévue de l’aéroport de Calcutta. La cause : des essaims d’abeilles s’étaient agglutinés sur les appareils. Retour sur cette cause de retard pour le moins insolite.

 

Délogées grâce aux pompiers

Le 29 novembre, un avion de la compagnie Vistara devait décoller à 17h30 de l’aéroport de Calcutta direction New Delhi. Mais, c’était sans compter sur un essaim d’abeilles qui a décidé de s’installer au niveau d’un hublot situé à proximité de la porte avant droite. Pour déloger les abeilles, l’aéroport a décidé de faire appel aux pompiers. Pour mener à bien leur mission, ils ont dû employer la lance à incendie afin de ne pas s’exposer aux piqûres. Une opération qui a été filmée par des employés de l’aéroport.

 

Un autre avion retardé le lendemain

Le lendemain, un vol entre Calcutta et Port-Blair a lui aussi été retardé pour la même raison. Cette fois-ci, les abeilles avaient élu domicile au niveau de l’entrée de la soute à bagages empêchant les employés de charger les valises à bord. De nouveau les pompiers ont été appelés à la rescousse afin de faire partir les passagers indésirables.

Pour le journal Times of India, un pilote a expliqué pourquoi les avions n’étaient pas autorisés à décoller lorsqu’un essaim d’abeilles étaient présents sur l’appareil : « Chaque avion dispose de plusieurs petites sondes pour déterminer la pression statique et la pression totale du flux d’air autour de l’avion. Ceux-ci sont extrêmement sensibles. Si une abeille pénètre dans la sonde, les indicateurs de vitesse et de l’air peuvent se tromper. Et ça peut avoir des conséquences catastrophiques. »

Suite à ces incidents, l’aéroport de Calcutta a vérifié l’ensemble de ses installations pour voir si les abeilles avaient fait une ruche dans l’une d’entre elles. Sans succès.

Source : Air Journal, Times of India – Crédit Photo : Capture d’écran vidéo YouTube Calcutta Aviation

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2741 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. marreau dit :

    Bonsoir,

    Des abeilles qui empêchent le décollage à l’heure d’un avion.
    D’une certaine façon je trouve que c’est une très belle revanche de la nature sur ce que nous sommes en train de laisser comme planète à nos enfants.

    Mais lorsque je lis la suite je déchante:
    L’intervention à la lance à incendie pour déloger les abeilles, c’est d’une violence inouïe !

    Pour aller au bout de l’histoire qui semble t’il, se répète; auriez-vous la possibilité d’informer les responsables de l’aéroport concerné; qu’il existe des apiculteurs spécialisés dans ce genre d’intervention. Ils savent venir chercher les abeilles sans les tuer et peuvent alors, aller les installer dans une nouvelle ruche pour qu’elles continuent à polliniser et faire le miel que nous aimons consommer.

    Et pour conclure, informer ces responsables d’aéroport que si les abeilles; qui sont en voie de disparition, sont tuées de la sorte sur la surface du globe, l’humain suivra.

    Merci et passez une belle soirée.
    Nathalie

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *