left arrowAccueil blog

Insolite : vivez des vols en apesanteur sans partir dans l’espace

L’espace vous a toujours attiré ? Vous voulez ressentir les mêmes sensations qu’un astronaute lorsqu’il est dans l’espace ? Les vols en apesanteur de Novespace sont fait pour vous : Mais cela a un prix non négligeable : 6 000€ pour 10 minutes d’apesanteur.

 

22 secondes d’apesanteur par parabole

Chaque session de vol peut accueillir 40 passagers qui seront réparties par groupe de 10 dans l’un des 4 espaces prévus à bord de l’avion Zero-G. Une fois votre groupe assigné (Mars, Jupiter, Saturne ou Lune), il est conseillé de prendre un médicament contre les haut-le-cœur. Il faut dire que l’avion va enchaîner les paraboles à des vitesses supérieures à 600Km/h. Concrètement lorsque l’avion atteint une vitesse de 810km/h, l’avion se cabre à 47 degrés et la poussée des moteurs est réduite fortement pour que l’avion soit soumis à son seul poids afin que « tous les passagers et équipements ressentent la vraie apesanteur » précise Jean-François Clervoy, président de Novespace et également astronaute de l’Agence spatiale européenne.

A son altitude de croisière (avant la parabole), votre corps pèsera 1,8 fois plus lourd qu’habituellement. Puis vient le moment où vous allez commencer à vous élever et voir les corps de vos voisins s’élever à leur tour. L’opération sera répétée 31 fois pour des sessions d’apesanteur de 22 secondes à chaque fois.

 

Financement des expériences scientifiques

En proposant des vols à ce tarif, Novespace permet de réduire les coûts des expériences scientifiques réalisées à bord de l’avion Zéro-G (tests de matériel destiné à l’ISS, recherche médicale ou fondamentale en physique, biologie, physiologie, …). Cela permet également d’entretenir l’avion qui est beaucoup plus sollicité qu’un appareil classique.

En 2016, Novespace, en partenariat avec Dovespace, proposera des vols en impesanteur depuis l’aéroport de Zürich mais aussi au Lichtenstein et en Allemagne. Des vols en Espagne devrait également être proposé prochainement. Il s’agira des premiers vols paraboliques grand public en dehors de la France.

Sources : CNES, Sciences et Avenir, El Pais

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2812 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. Omang dit :

    C’est trop chère il ne faut pas abusé. Il n’y a que les riches ou les personnes aisés qui peuvent le faire. C’est pas juste. Encore si ça serait 3000e oui mais la 6000e il faut redescendre sur terre. Pourtant ça serait le rêve de mon chéri être en apesanteur comme les astronautes il est passionné par l’espace mais à slce prix la ça ne sera jamais réalisable.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *