left arrowAccueil blog

Pas cool : jusqu’à 3 heures d’attente à votre arrivée dans les aéroports américains

Depuis le 1er mars, il faut s’armer de patience en arrivant aux États-Unis. Alors que les files d’attentes à l’immigration et aux douanes étaient déjà assez longues, elles seront désormais encore plus importantes suite à la réduction du nombre d’agents de sécurité et de sureté dans les aéroports américains.

 

Au minimum une heure d’attente

Le gouvernement américain n’étant pas arrivé à un accord, des coupes budgétaires ont été mises en place début mars. C’est pourquoi, l’agence américaine des transports prévoit de réduire de 25% le personnel de l’immigration et des douanes.

De plus, le nombre de guichets ouverts est désormais moins important puisque 40% d’entre eux étaient ouverts en heures supplémentaires, ce qui n’est plus possible désormais.

La presse américaine a remarqué que l’attente à l’arrivée d’un vol international allait de 1h10 à l’aéroport de Seattle et à l’aéroport de Chicago et jusqu’à 3 heures à l’aéroport de Miami. A New-York, il faut compter 2 heures pour passer l’immigration et 45 minutes de plus pour passer la douane.

Le temps d’attente pourrait encore augmenter dès le mois de juin avec les vacances d’été.

 

Un conseil au départ des États-Unis : arrivez plus tôt à l’aéroport

Si vous partez des États-Unis, sachez que le temps d’attente pour les fouilles est lui aussi plus important depuis le 1er mars. Nous vous invitons à suivre le conseil de Janet Napolitano, secrétaire américaine à la sécurité intérieure « Je ne veux pas effrayer je veux informer. Si vous voyagez, rendez-vous à l’aéroport aussi tôt que possible. C’est tout ce que nous pouvons faire avec le personnel. Et s’il vous plait ne criez pas auprès des agents des douanes ou de l’immigration, ils ne sont pas responsables » .

Sources : Air Journal, Les Echos – Crédit Photo : Beatrice Murch

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2376 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. Zarg dit :

    Solution : ne plus y aller, point barre.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *