left arrowAccueil blog

Bus : 1,5 million de passagers et 61 nouvelles villes desservies au 2nd trimestre 2016

Bus

L’Arafer, via son Observatoire des transports et de la mobilité, vient de publier le bilan du second trimestre 2016 pour le marché du bus. Un secteur qui continue à croître comme le confirme les premiers chiffres publiés (en attendant le rapport complet le 15 septembre prochain).

 

1,5 million de passagers en 3 mois

Au second trimestre 2016, les principales compagnies de bus ont vu le nombre de passagers augmenter de 46% par rapport au trimestre précédent. Ainsi, ce sont 1,5 million de passagers qui ont été transportés par OUIBUS, Megabus, FlixBus, Starshipper et Eurolines/isilines sur 895 liaisons* (+4% par rapport au 1er trimestre 2016). Le rapport complet nous permettra de voir si cette augmentation du nombre de passagers s’est également accompagnée d’un meilleur taux d’occupation des bus (environ 30% au 1er trimestre 2016).

Au total, depuis la libéralisation du marché de l’autocar en France en août 2015, 3,4 millions de voyageurs ont pris place dans un bus.

A la fin juin 2016, ce sont 193 villes en France (dont 61 nouvelles) qui étaient desservies par l’une des 5 principales compagnies de bus longue distance contre 150 trois mois plus tôt. Comme lors du précédent bilan, les trajets les plus empruntés sont Lille-Paris (+10,3%, 96 200 passagers), Lyon-Paris (+26,2% – 94 000 passagers) et Paris-Rouen (+28,4%, 62 400 passagers).

 

Un secteur en pleine consolidation

Ces derniers mois, le marché du bus a connu une consolidation autour de trois principaux acteurs : isilines, FlixBus et OUIBUS. En effet, Starshipper a intégré depuis le 25 juillet le réseau OUIBUS tandis que FlixBus a racheté le réseau Megabus en Europe continentale.

Cette concentration du marché autour de 3 compagnies devrait (normalement) entraîner une augmentation du prix des billets afin qu’elles deviennent rentables. A l’heure actuelle, en 11 mois, le chiffre d’affaires des 5 principales compagnies s’élève à 40 millions d’euros HT.

* 1 105 liaisons en comptant Migratour qui a été intégré au 2nd trimestre. Ces liaisons sont opérées sur une ligne saisonnière entre Conques et Le Puy-en-Velay avec de nombreux points d’arrêt intermédiaires.

Source : Arafer – Crédit Photo : DR

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2394 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. brillant dit :

    Bonjour Alexandre,

    ce n’est pas une actu qui fait sourire mais comme vous me laisser la possibilité d’un commentaire, je vous écris et vous en remercie.

    Il faut dire aussi que si les voyages en bus sont en progression, les désagréments le sont aussi.
    J’ai envoyé un courrier à la direction de ISILIGNES au mois de Juin 2016 avec justificatifs, sans réponse à ce jour, pour un voyage Avignon-Paris:Bagnolet du 6 Juin 2016.

    Refus du chauffeur de la montée dans le bus ( je m’estime d’allure correcte ) ce qui m’ a obligée à dormir une nuit à l’hôtel, panne à Valence, retard de 7 Heures !!! arrivée à Bagnolet à 4H du matin au lieu de 21 H, sans aide, sans assistance et même sans accueil. C’est ainsi que deux femmes – moi 65 ans et l’autre femme 71 ans- étaient larguées dans un endroit plus que désert à 4 H du matin. Est-ce cela le progrès? financier peut-être, humain sûrement pas. Je le déplore et le dis.
    Un petit sourire quand même,
    bien Coeurdialement à vous,
    Mme C. BRILLANT.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *