left arrowAccueil blog

Flixbus se lance en France et étend les possibilités de voyager en bus

Bus

A l’approche de la promulgation de la loi Macron, qui permettra de desservir des trajets inter-régionaux sans cabotage, un nouvel opérateur fait son arrivée en France. Il s’agit de Flixbus, leader en Allemagne.

 

Bus vers la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne

Depuis ce jeudi 21 mai, un nouveau concurrent à Megabus, Eurolines, iDBUS et Starshipper roule sur les routes françaises. Flixbus, et ses bus vert pomme, dessert les lignes Paris-Bruxelles-Maastricht et Paris-Anvers-Utrecht. Jusqu’à 4 bus par jour desserviront ces destinations pour des tarifs à partir de 13€. Selon le Parisien, au mois de juin, de nombreuses autres lignes seront lancées parmi lesquelles Paris-Metz-Francfort, Paris-Bruxelles-Anvers-Rotterdam-La Haye ou encore Paris-Cologne.

La société allemande, qui dessert quotidiennement plus de 300 destinations dans 15 pays, a transporté plus de 20 millions de voyageurs depuis son lancement en 2011.

 

Offre de lancement : des billets à partir d’un euro

Pour se faire connaître en France, Flixbus utilise la même technique que Megabus auparavant en proposant des billets à 1€. Sur son site, jusqu’à 50 000 billets à 1€ sont promis mais ceux-ci sont difficiles à trouver. Cependant, nous en avons constaté notamment sur le trajet Paris-Amsterdam pour un départ le 10 juin.

 

Les lignes inter-régionales dans le viseur

Si Flixbus arrive dès maintenant sur le marché français c’est avant tout car la loi Macron mettra fin prochainement au cabotage. Les compagnies de bus pourront ainsi desservir des trajets franco-français sans avoir besoin de les proposer sur une liaison internationale comme c’est le cas actuellement.

Pour Pierre Gourdain, dont les propos sont relayés par Le Parisien, « ce sont les liaisons de moins de 200 kilomètres qui intéressent le plus les passagers. Elles permettent de se rendre à un entretien de recrutement, de visiter un membre de sa famille… » Ce sont donc ces lignes que visent Flixbus qui devra faire face à la concurrence de Megabus, Eurolines, Starshipper et iDBUS déjà bien établis dans le paysage français.

Sources : Flixbus, Le Parisien – Crédit Photo : Flixbus

Tags: ,

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2703 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *