left arrowAccueil blog

Ivre, il se fait débarquer de l’avion à destination de sa lune de miel

Selon une information de la BBC, relayée depuis par de nombreux médias, un jeune britannique de 22 ans s’est fait débarquer de l’avion qui le conduisait à sa lune de miel. La raison ? Le jeune homme, complètement ivre, a complètement pété les plombs à bord de l’avion menaçant de mort l’équipage. Retour sur cet incident.

 

Menace de mort et crachats

Mohamed Khelya et sa femme, tout juste mariés, se sont envolés de Manchester lundi dernier afin de rejoindre Cuba pour leur lune de miel. Avant de prendre place dans l’avion, le jeune marié a acheté une bouteille de vodka en duty-free qu’il s’est empressé de boire. Une fois à bord de l’appareil, l’homme complètement ivre a commencé à de disputer avec sa femme, obligeant le personnel de bord à intervenir.

Ne souhaitant pas se laisser faire, Mohamed Khelya a commencé à cracher sur les autres passagers et a menacé de mort le personnel qui tentait de le raisonner. Etant devenu incontrôlable, il a été menotté et conduit à l’arrière de l’appareil. Le commandant de bord a choisi de faire escale aux Bermudes afin de débarquer le passager récalcitrant.

Mardi, le jeune homme a reconnu les faits et a indiqué au juge « je ne sais pas comment je vais faire pour me pardonner, ni comment ma femme va pouvoir me pardonner ». Pour ces agissements, ce passager a écopé d’une amende de 3 000$ (2 400€). Sa femme, qui était restée à bord de l’appareil à destination de Cuba, a finalement pris le premier vol à destination de l’Angleterre afin de soutenir son mari selon la BBC.

Source : BBC

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2534 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *