left arrowAccueil blog

SNCF veut multiplier par 5 l’offre low-cost OUIGO

Après avoir annoncé la fin d’iDTGV en décembre et l’arrivée de OUIGO à Bordeaux et Strasbourg, SNCF entend fortement développer l’offre low-cost de la compagnie dont les billets sont disponibles dès 10€.

 

Quintupler le nombre de voyageurs transportés

Actuellement, les trains OUIGO représentent 5% des voyageurs transportés soit environ 5.1 millions de personnes. Rachel Picard, directrice de SNCF Voyages, a annoncé mercredi que la compagnie entend transporter 25 millions de passagers en 2020. Pour cela, le nombre de rames va notamment passer de 12 à 35.

De quoi proposer plus de billets à bas prix sur les lignes desservies et faire face à la concurrence comme l’a confirmé Rachel Picard : « Ouigo c’est vraiment une manière d’aller chercher de nouveaux clients, d’aller sur un marché du petit prix sur lequel on n’est pas forcément assez présents aujourd’hui ».

 

Desservir les gares du centre de Paris

En parallèle de l’augmentation du nombre de rames, SNCF devrait également desservir de nouvelles villes selon le journal Les Echos. L’une des nouveautés sera également la possibilité de rejoindre directement les gares SNCF du centre de Paris alors qu’actuellement les trains OUIGO s’arrêtent à Marne-la-Vallée TGV ou encore Massy TGV. Les gares parisiennes pourraient être proposées d’ici 2019 sur le réseau OUIGO.

Cette stratégie pourrait cannibaliser l’offre TGV classique mais ce point est pris en compte par la compagnie : « une partie des clients TGV passera sur Ouigo, mais nous préférons ça plutôt que voir nos passagers aller chez un concurrent. Nous préférons également mettre un client qui paye moins cher dans un siège que nous produisons deux fois moins cher plutôt que dans un TGV. Nous n’opposons pas les deux offres mais nous construisons une offre globale avec les deux ».

Pour rappel, les billets OUIGO pour voyager cet été sont disponibles à la réservation depuis une vingtaine de gares françaises. Voir toutes les destinations desservies >

Sources : FranceTV Info, Les Echos, La Tribune – Crédit Photo : Kerry Parker [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2417 articles sur le blog de KelBillet.

3 Commentaires

  1. Cyril dit :

    L’augmentation de l’offre est intéressante, mais quid des liaisons supprimées ?
    Par exemple, OuiGo a supprimé la liaison Paris CDG > Lyon Part-Dieu de 21h02.

    C’était pourtant une liaison au combien pratique pour rejoindre Lyon centre facilement, avec des horaires compatibles avec le monde professionnel … La solution désormais est de trouver un OuiGo à 17h, à Marne la vallée …

    Avez-vous des informations sur d’autres suppressions OuiGo ?

  2. EPILOUS dit :

    RÉSERVATION BILLET OUIGO NON ABOUTIE

    Bonjour, j’ai tenté plusieurs fois de faire une réservation de billet Strasbourg-Paris, sans succès. Aucun retour de mail confirmant ma réservation malgré l’envoi du code de sécurité bancaire. J’espère qu’il n’y aura pas de prélèvement abusif sur mon compte. C’est juste inadmissible. C’était pour moi une première avec ouigo. Quelle déception…

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *