left arrowAccueil blog

Alerte canicule : voici pourquoi votre train pourrait être en retard du 23 au 26 août 2016

Du mardi 23 vendredi 26 août 2016, la France sera touchée par de très fortes chaleurs. Les températures attendues sont supérieures à 35°C avec des pointes entre 36 et 38°C (voire 40°C dans le Sud-Ouest). Si vous prenez le train, celui-ci pourrait être amené à rouler à vitesse réduite et donc entraîner quelques retards.

 

Dilatation des rails, rupture de caténaires, …

Comme chaque été, et tout particulièrement en période de fortes chaleurs, le matériel SNCF est mis à rude épreuve. Rupture des caténaires, dilatation des rails ou des aiguillages sont quelques-uns des problèmes auxquels la compagnie ferroviaire peut-être confrontée. Ce devrait être le cas du mardi 23 au vendredi 26 août 2016 à la vue des températures annoncées.

L’acier des rails augmente de volume au-delà d’une certaine température, ce qui occasionne des déformations. Si elles sont trop importantes, la vitesse de circulation des trains doit être limitée. Dans certains cas, le trafic doit être totalement interrompu afin de permettre de réparer ou remplacer les rails dilatés.

Les caténaires sont elles aussi sensibles à la chaleur et elles peuvent se rompre lors du passage du train. Si cette situation se produit, aucun train ne peut circuler sur le tronçon concerné tant que la caténaire n’a pas été réparée. De quoi provoquer d’importants retards sur l’ensemble du trafic ferroviaire.

 

Des pannes de climatisation dans les trains ?

Chaque année avant le début de l’été, SNCF effectue une révision de l’ensemble de la climatisation de ses trains. Mais, elle n’est pas à l’abri d’une panne en cas de fortes chaleurs. En cas d’incident, la compagnie propose la distribution de boissons non alcoolisées au bar (pour les trains qui en disposent d’un) :

  • au bout d’une heure de retard si la climatisation est en panne
  • au bout de deux heures si la climatisation fonctionne

Il est recommandé aux voyageurs de prévoir leurs propres bouteilles d’eau du 23 au 26 août 2016 ainsi que des brumisateurs afin de pouvoir se rafraîchir correctement. La SNCF dispose de son côté d’un stock de bouteilles (440 000 bouteilles) et de repas (125 000 coffrets repas, 75 000 coffrets en-cas et 30 000 coffrets petit déjeuner) afin de pouvoir faire face à des incidents durant les fortes chaleurs.

Sources : SNCF, Le Figaro – Crédit Photo : DR

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2417 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *