left arrowAccueil blog

Canicule : risques de perturbation du trafic SNCF

Si vous prenez le train pendant l’été, il se peut que votre train soit amené à rouler à vitesse réduite et que cela entraîne quelques retards. La cause : la chaleur qui a des incidences sur le matériel utilisé par la SNCF. En conséquence, la SNCF a activé son plan canicule depuis le 5 juillet.

 

Risque de dilatation des rails

Même si les températures commencent à baisser dans certaines régions, d’autres sont toujours sujettes à la vague de chaleur. Ce sont particulièrement ces régions qui peuvent être confrontées au risque de dilatation des rails, des caténaires ou des aiguillages. Comme indiqué sur le site infolignes « étant faits d’acier, les rails augmentent de volume au-delà d’une certaine température (pour une température de l’air de 30°C, les rails peuvent atteindre 45 °C). On dit qu’ils se dilatent, ce qui occasionne des déformations du rail. Si la déformation est trop importante, les trains doivent limiter leur vitesse. » Dans certains cas, il est même nécessaire d’interrompre totalement le trafic SNCF afin de réparer ou de remplacer les rails dilatés.

Les caténaires sont aussi sensibles à la chaleur et peuvent se rompre lors du passage du train ce qui entraînent alors une perturbation pour tous les trains qui empruntent la ligne concernée.

 

Risque de panne de climatisation

La SNCF n’est pas à l’abri de panne de climatisation à bord des trains même si elle procède à la révision du matériel concerné avant l’été. La compagnie ferroviaire conseille donc aux voyageurs de prévoir des bouteilles d’eau et des brumisateurs afin de pouvoir se rafraîchir correctement en cas de panne. Des bouteilles d’eau peuvent être distribuées par la SNCF elle-même dans ce cas-là.

Sources : Infolignes, TourHebdo – Crédit Photo : Lykaestria

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2376 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *